Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 décembre 2020 1 07 /12 /décembre /2020 17:12
Partager cet article
Repost0
5 janvier 2015 1 05 /01 /janvier /2015 16:43

pégase 11

 

Bonjour à toutes et à tous,

   BONNE  ANNÉE !!  

    Un petit bilan du Blog, pour l’année écoulée :

    L’article le plus lu par les internautes reste :

 - « Tromperies des entreprises SPANC » ;

 http://spanc.over-blog.com/article-tromperies-des-entreprises-spanc-110544618.html

 

Tous les liens  directs ou indirects qui suivent, ce sont des internautes qui ont visité(en 2014)  mon Blog : (J’ai retiré les Noms Propres) : 

 

***

 

 

 

 

Erdf croix 24/01/14

 

http://www.over-blog.com/profil/blogueur-3684982.html

 

http://www.sfr.fr/recherche/

 

http://spanc.igepac.over-blog.com/article-spanc-la-frequence-des-vidanges-de-4-…

 

http://www.amazon.fr/gp/bit/apps/web/SERP/search/ref=bit_bds-p23_serp_ff_fr?ie=…

 

Blogs Hauterive 89

 

http://www.over-blog.com/com-1229298305/hauterive_89.html

 

Quel recours contre le spanc

 

Blog Seignelay

 

http://www.over-blog.com/profil/blogueur-3684982.html

 

Quelle nappe phréatique dans l'Yonne

 

Le spanc est il légal

 

Cantonales Seignelay

 

http://www.pic-vert-moqueur.info/spip.php?article132

 

Compte rendu conseil municipal Sens 89

 

Spanc Hauterive

 

http://wwwt.over-blog.com/blog-annuaire-1-spanc.html

 

Taxe ordures ménagères a Seignelay

 

Le spanc payant pour une année

 

http://www.over-blog.com/com-1327840514/hauterive_yonne.html

 

http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=4&ved=0CEEQFjAD&url

 

http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=3&ved=0CDgQFjAC&url

 

http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&frm=1&source=web&cd=4&ved=0CEAQFj

 

http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=25&ved=0CEcQFjAEOB

 

http://www.pic-vert-moqueur.info/spip.php?article132          

 

http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=21&ved=0CCsQFjAAOB

 

http://www.google.fr/imgres?client=firefox-a&hs=TOC&sa=X&rls=org.mozilla:fr:off…

 

Spanc payant

 

http://www.claro-search.com/?q=Chichy89&babsrc=NT_ss&s=web&rlz=0&sd=8&as=0&ac=0

 

http://lemoteur.ke.voila.fr/?module=orange&logid=0871900001393160337857643&keap…

 

Rejet adoucisseur et spanc

 

Régie anc Puisaye Forterre

 

http://www.pic-vert-moqueur.info/spip.php?article132

 

http://www.over-blog.com/com-1229298305/hauterive_89.html

 

Anc pas aux normes

 

Blog spanc 2014

 

http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&frm=1&source=web&cd=9&ved=0CG8QFj

 

http://www.sfr.fr/recherche/

 

http://www.over-blog.com/com-1229298305/hauterive_89.html

 

Contrôle spanc Yonne Esnon

 

http://www.pic-vert-moqueur.info/spip.php?article132

 

Blog lettre du maire à une proposition de désignation dans…

 

Blogs parlant du spanc

 

Règlement national illégales du spanc

 

http://spanc.over-blog.com/article-bilan-du-blog-1-122221896.html

 

Droit et services publics concernant le spanc

 

Blogs sur les abus du spanc

 

http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=64&ved=0CD0QFjADODw…

 

http://spanc.over-blog.com/article-tromperies-des-entreprises-spanc-110544618.html

 

rép. min., joan 4/03/2008, p.1868) (...)

 

Lutter contre le spanc

 

http://spanc.over-blog.com/article-tromperies-des-entreprises-spanc-110544618.html

 

spanc Toucy

 

http://www.pic-vert-moqueur.info/spip.php?article132

 

Élections municipales 2014 à Hauterive 89

 

Résultats municipales 2014 Hauterive 03 et colistiers

 

Annualisation redevance spanc

 

Article 7 décret 2003-462 du 21 mai 2003 cracher

 

Rédiger deux phrases sur le rôle du conseil municipal avec…

 

Recours contre le spanc

 

http://spanc.over-blog.com/article-seance-du-20-juillet-2011-105282755.html

 

http://www.over-blog.com/com-1229298305/hauterive_89.html

 

Spanc au tribunal

 

https://www.google.com/search?q=comment%20le%20secretaire%20de%20mairie%20pr%E9sente%20deliberations%20%E0%20prendre%20au%20maire?

 

Spanc condamnation

 

Facture eau Chemilly sur Yonne

 

Sivu traitement des eaux usées d'Héry Seignelay Hauterive

 

Abus maire et spanc

 

Taux de coliformes dans l eaux acceptable

 

Amende pollution nappe phréatique

 

http://spanc.over-blog.com/article-bilan-du-blog-1-122221896.html

 

Mairie de Hauterive

 

https://www.google.fr/

 

http://fr.findeen.com/spanc_33,1.html

 

Plu Hauterive Yonne

 

http://www.over-blog.com/com-1327840514/hauterive_yonne.html

 

http://spanc.over-blog.com/article-seance-du-11-04-2013-117739486.html

 

http://www.over-blog.com/com-1229298305/hauterive_89.html

 

Technicien riv. sivu ht serein

 

une secrétaire de mairie doit-elle lire compte rendu de…

 

Seignelay Brienon

 

http://spanc.over-blog.com/article-hauterive-89-analyses-de-l-eau-109469832.html

 

http://www.over-blog.com/com-1327840514/hauterive_yonne.html

 

Fournisseur anc 89

 

Redevance annuelle spanc a la charge du locataire

 

Conclusion l’analyse de l’eau coliformes totaux

 

http://www.pic-vert-moqueur.info/spip.php?article132

 

Abus de la spanc

 

Montant amende spanc après achat

 

http://spanc.over-blog.com/article-tromperies-des-entreprises-spanc-110544618.html

 

http://spanc.over-blog.com/article-hauterive-89-lections-municipales-2014-122938654.html

 

Bulletin municipal Yonne

 

http://www.over-blog.com/com-1229298305/hauterive_89.html

 

http://spanc.over-blog.com/article-hauterive-89-lections-municipales-2014-122938654.html

 

Abus des contrôles spanc

 

http://spanc.over-blog.com/article-tromperies-des-entreprises-spanc-110544618.html

 

Spanc 89

 

Sormery assainissement

 

http://spanc.over-blog.com/article-seance-du-28-septembre-2012-111539288.html

 

http://spanc.over-blog.com/article-doc-eventuel-reglement-spanc-c-d-c-seignelay-brienon-119997879.html

 

Spanc faut il payer

 

C. D. Una

 

http://www.qwant.com/?q=s'opposer au SPANC

 

http://www.over-blog.com/com-1229298305/hauterive_89.html

 

Spanc-cc auxerrois

 

Redevance spanc

 

Spanc 89

 

Éthylotest - Le blog de chichy89

 

http://spanc.over-blog.com/article-etylotest-112883100.html

 

http://spanc.over-blog.com/article-seance-du-7-decembre-2012-ebauche-113334798.html

 

http://www.over-blog.com/m/communautes/1229298305-hauterive_89.html

 

Procès contre spanc

 

http://spanc.over-blog.com/article-seance-du-7-decembre-2012-ebauche-113334798.html

 

Sivu du sud de la forêt d Othe

 

http://spanc.over-blog.com/articles-blog.html

 

Doit-on nommer les contre dans une délibération

 

Hauterive 89 syndicat

 

S’opposer au spanc

 

http://www.bing.com/search?q=http://www.mairie-hery89550.fr/documents/portal523/bmjanvierbis2014.pdf

 

http://www.over-blog.com/recherche/4/course%20de%20vendredi%2020%20juin%202014%20prix-clementina%20reunion3%20course2

 

http://www.pic-vert-moqueur.info/spip.php?article132

 

Récalcitrants au spanc

 

Coliformes dans l'eau minérale

 

Blog contrôleur spanc

 

chichy89

 

http://www.over-blog.com/com-1229298305/hauterive_89.html

 

http://www.over-blog.com/profil/blogueur-3684982.html

 

http://spanc.over-blog.com/article-hauterive-89-analyses-de-l-eau-109469832.html

 

http://www.over-blog.com/com-1229298305/hauterive_89.html

 

http://aquarayve.over-blog.com/article-exposition-a-hauterive-108379038.html

 

Délibération de conseil municipal Auxerre

 

 http://corporama.com/fr/societe/cc-de-seignelay-brienon/248900565

 

Redevance annuelle pour le spanc

 

http://aquarayve.over-blog.com/article-exposition-a-hauterive-108379038.html

 

http://www.over-blog.com/m/communautes/1327840514-hauterive_yonne.html

 

Création spanc indépendant

 

http://www.pic-vert-moqueur.info/spip.php?article132

 

Compte rendu réunion mairie de Seignelay

 

http://www.over-blog.com/com-1229298305/hauterive_89.html

 

http://spanc.over-blog.com/article-bilan-du-blog-1-122221896.html

 

http://www.over-blog.com/m/communautes/1327840514-hauterive_yonne.html

 

Quel recours contre le spanc

 

http://spanc.over-blog.com/article-seance-du-28-septembre-2012-111539288.html

 

http://www.sfr.fr/recherche/

 

L. M. sénatoriales

 

Subvention pour radars pédagogiques

 

Communauté de communes Seignelay

 

Communauté de communes Seignelay Brienon dépense

 

Communauté de commune Seignelay dépense

 

Recette de la communauté de commune de Seignelay

 

Spanc payant

 

Seignelay spanc

 

Seignelay spanc

 

http://www.pic-vert-moqueur.info/spip.php?article132

 

Conseil municipal Auxerre compte-rendu

 

chichy89

 

http://www.bing.com/search?q=www.actu-environnement.com/ae/news-stephan-bernhard.assainissement

 

http://www.forum-orange.com/forums/viewtopic.php?pid=713789

 

Que penser du spanc 2014

 

Taux de bactéries aér revivifiables dans l'eau potable

 

Blog Hauterive voisinage 61

 

http://r.search.yahoo.com/_ylt=A9mSs2GdfFNUrV4AHXhjAQx.;_ylu=X3oDMTByam1ucWFtBHNlYwNzcgRwb3MDNwRjb2xvA2lyMgR2dGlkAw--/RV=2/RE=1414786334/RO=10/RU=http://spanc.over-blog.com/article-tromperies-des-entreprises-spanc-110544618.html/RK=0/RS=U1uxtN5nbL1bqlNd8ni3NmBY9zw-

 

http://www.forum-orange.com/forums/viewtopic.php?pid=715164

 

Séances du conseil municipal

 

Mairie de Chemilly sur Yonne droit de préemption urbain

 

Spanc 89

 

Séances du conseil municipal

 

http://www.forum-orange.com/forums/viewtopic.php?pid=717446

 

Calculs de la redevance incitative du sud de la foret d'Othe

 

http://r.search.yahoo.com/_ylt=A9mSs3TAtIVUJR4ApjpjAQx.;_ylu=X3oDMTEzZ2hkMDFrBHNlYwNzcgRwb3MDNgRjb2xvA2lyMgR2dGlkA1FJRlIwMl8x/RV=2/RE=1418077504/RO=10/RU=http://spanc.over-blog.com/article-seance-du-28-aout-2014-124587616.html/RK=0/RS=TtXaDBrlrBMhPmsRpwO1NROW5e0-

 

Spanc illégal

 

Assainissement non collectif Sormery

 

http://www.pic-vert-moqueur.info/spip.php?article132

 

http://spanc.over-blog.com/article-seance-du-05-juillet-2013-ebauche-119169190.html

 

http://spanc.over-blog.com/article-bilan-du-blog-1-122221896.html

 

http://spanc.over-blog.com/article-tromperies-des-entreprises-spanc-110544618.html

 

http://r.search.yahoo.com/_ylt=A7x9Un4qYKJUVGwASSKPAwx.;_ylu=X3oDMTByaDVva2FxBHNlYwNzcgRwb3MDMwRjb2xvA2lyMgR2dGlkAw--/RV=2/RE=1419956394/RO=10/RU=http://spanc.over-blog.com/article-tromperies-des-entreprises-spanc-110544618.html/RK=0/RS=fu5yjQr.bizs0p_tTYWxt6AfmCs-

 

http://spanc.over-blog.com/article-bilan-du-blog-1-122221896.html

 

  ***

 

  F.B.

 

 

Partager cet article
Repost0
7 décembre 2014 7 07 /12 /décembre /2014 18:14

Le 7 décembre  2014

 

 

MODIANO à Stockholm  

Prix Nobel

Le discours de Modiano pour son prix Nobel : beau et émouvant

« Je voudrais vous dire tout simplement combien je suis heureux d’être parmi vous et combien je suis ému de l’honneur que vous m’avez fait en me décernant ce prix Nobel de Littérature.

C’est la première fois que je dois prononcer un discours devant une si nombreuse assemblée et j’en éprouve une certaine appréhension. On serait tenté de croire  que pour un écrivain, il est naturel et facile de se livrer à cet exercice. Mais un écrivain – ou tout au moins un romancier – a souvent des rapports difficiles avec la parole. Et si l’on se rappelle cette distinction scolaire entre l’écrit et l’oral, un romancier est plus doué pour l’écrit que pour l’oral. Il a l’habitude de se taire et s’il veut se pénétrer d’une atmosphère, il doit se fondre dans la foule. Il écoute les conversations sans en avoir l’air, et s’il intervient dans celles-ci, c’est toujours pour poser quelques questions discrètes afin de mieux comprendre les femmes et les hommes qui l’entourent. Il a une parole hésitante, à cause de son habitude de raturer ses écrits. Bien sûr, après de multiples ratures, son style peut paraître limpide. Mais quand il prend la parole, il n’a plus la ressource de corriger ses hésitations.

Et puis j’appartiens à une génération où on ne laissait pas parler les enfants, sauf en certaines occasions assez rares et s’ils en demandaient la permission. Mais on ne les écoutait pas et bien souvent on leur coupait la parole. Voilà ce qui explique la difficulté d’élocution de certains d’entre nous, tantôt hésitante, tantôt trop rapide, comme s’ils craignaient à chaque instant d’être interrompus. D’où, sans doute, ce désir d’écrire qui m’a pris, comme beaucoup d’autres, au sortir de l’enfance. Vous espérez que les adultes vous liront. Ils seront obligés ainsi de vous écouter sans vous interrompre et ils sauront une fois pour toutes ce que vous avez sur le cœur.

 

« Un romancier ne peut jamais être son lecteur »

L’annonce de ce prix m’a paru irréelle et j’avais hâte de savoir pourquoi vous m’aviez choisi. Ce jour-là, je crois n’avoir jamais ressenti de manière aussi forte combien un romancier est aveugle vis-à-vis de ses propres livres et combien les lecteurs en savent plus long que lui sur ce qu’il a écrit. Un romancier ne peut jamais être son lecteur, sauf pour corriger dans son manuscrit des fautes de syntaxe, des répétitions ou supprimer un paragraphe de trop. Il n’a qu’une représentation confuse et partielle de ses livres, comme un peintre occupé à faire une fresque au plafond et qui, allongé sur un échafaudage, travaille dans les détails, de trop près, sans vision d’ensemble.

Curieuse activité solitaire que celle d’écrire. Vous passez par des moments de découragement quand vous rédigez les premières pages d’un roman. Vous avez, chaque jour, l’impression de faire fausse route. Et alors, la tentation est grande de revenir en arrière et de vous engager dans un autre chemin. Il ne faut pas succomber à cette tentation mais suivre la même route. C’est un peu comme d’être au volant d’une voiture, la nuit, en hiver et rouler sur le verglas, sans aucune visibilité. Vous n’avez pas le choix, vous ne pouvez pas faire marche arrière, vous devez continuer d’avancer en vous disant que la route finira bien par être plus stable et que le brouillard se dissipera.

Sur le point d’achever un livre, il vous semble que celui-ci commence à se détacher de vous et qu’il respire déjà l’air de la liberté, comme les enfants, dans la classe, la veille des grandes vacances. Ils sont distraits et bruyants et n’écoutent plus leur professeur. Je dirais même qu’au moment où vous écrivez les derniers paragraphes, le livre vous témoigne une certaine hostilité dans sa hâte de se libérer de vous. Et il vous quitte à peine avez-vous tracé le dernier mot. C’est fini, il n’a plus besoin de vous, il vous a déjà oublié. Ce sont les lecteurs désormais qui le révéleront à lui-même. Vous éprouvez à ce moment-là un grand vide et le sentiment d’avoir été abandonné. Et aussi une sorte d’insatisfaction à cause de ce lien entre le livre et vous, qui a été tranché trop vite. Cette insatisfaction et ce sentiment de quelque chose d’inaccompli vous poussent à écrire le livre suivant pour rétablir l’équilibre, sans que vous y parveniez jamais. à mesure que les années passent, les livres se succèdent et les lecteurs parleront d’une « œuvre ». Mais vous aurez le sentiment qu’il ne s’agissait que d’une longue fuite en avant.

Oui, le lecteur en sait plus long sur un livre que son auteur lui-même. Il se passe, entre un roman et son lecteur, un phénomène analogue à celui du développement des photos, tel qu’on le pratiquait avant l’ère du numérique. Au moment de son tirage dans la chambre noire, la photo devenait peu à peu visible. à mesure que l’on avance dans la lecture d’un roman, il se déroule le même processus chimique. Mais pour qu’il existe un tel accord entre l’auteur et son lecteur, il est nécessaire que le romancier ne force jamais son lecteur – au sens où l’on dit d’un chanteur qu’il force sa voix – mais l’entraîne imperceptiblement et lui laisse une marge suffisante pour que le livre l’imprègne peu à peu, et cela par un art qui ressemble à l’acupuncture où il suffit de piquer l’aiguille à un endroit très précis et le flux se propage dans le système nerveux.

 

« Chaque nouveau livre, au moment de l’écrire, efface le précédent »

Cette relation intime et complémentaire entre le romancier et son lecteur, je crois que l’on en retrouve l’équivalent dans le domaine musical. J’ai toujours pensé que l’écriture était proche de la musique mais beaucoup moins pure que celle-ci et j’ai toujours envié les musiciens qui me semblaient pratiquer un art supérieur au roman – et les poètes, qui sont plus proches des musiciens que les romanciers. J’ai commencé à écrire des poèmes dans mon enfance et c’est sans doute grâce à cela que j’ai mieux compris la réflexion que j’ai lue quelque part : « C’est avec de mauvais poètes que l’on fait des prosateurs. » Et puis, en ce qui concerne la musique, il s’agit souvent pour un romancier d’entraîner toutes les personnes, les paysages, les rues qu’il a pu observer dans une partition musicale où l’on retrouve les mêmes fragments mélodiques d’un livre à l’autre, mais une partition musicale qui lui semblera imparfaite. Il y aura, chez le romancier, le regret de n’avoir pas été un pur musicien et de n’avoir pas composé Les Nocturnes de Chopin.

Le manque de lucidité et de recul critique d’un romancier vis-à-vis de l’ensemble de ses propres livres tient aussi à un phénomène que j’ai remarqué dans mon cas et dans celui de beaucoup d’autres : chaque nouveau livre, au moment de l’écrire, efface le précédent au point que j’ai l’impression de l’avoir oublié. Je croyais le savoir écrits les uns après les autres de manière discontinue, à coups d’oublis successifs, mais souvent les mêmes visages, les mêmes noms, les mêmes lieux, les mêmes phrases reviennent de l’un à l’autre, comme les motifs d’une tapisserie que l’on aurait tissée dans un demi-sommeil. Un demi-sommeil ou bien un rêve éveillé. Un romancier est souvent un somnambule, tant il est pénétré par ce qu’il doit écrire, et l’on peut craindre qu’il se fasse écraser quand il traverse une rue. Mais l’on oublie cette extrême précision des somnambules qui marchent sur les toits sans jamais tomber.

Dans la déclaration qui a suivi l’annonce de ce prix Nobel, j’ai retenu la phrase suivante, qui était une allusion à la dernière guerre mondiale : « Il a dévoilé le monde de l’Occupation. » Je suis comme toutes celles et ceux nés en 1945, un enfant de la guerre, et plus précisément, puisque je suis né à Paris, un enfant qui a dû sa naissance au Paris de l’Occupation. Les personnes qui ont vécu dans ce Paris-là ont voulu très vite l’oublier, ou bien ne se souvenir que de détails quotidiens, de ceux qui donnaient l’illusion qu’après tout la vie de chaque jour n’avait pas été si différente de celle qu’ils menaient en temps normal. Un mauvais rêve et aussi un vague remords d’avoir été en quelque sorte des survivants. Et lorsque leurs enfants les interrogeaient plus tard sur cette période et sur ce Paris-là, leurs réponses étaient évasives. Ou bien ils gardaient le silence comme s’ils voulaient rayer de leur mémoire ces années sombres et nous cacher quelque chose. Mais devant les silences de nos parents, nous avons tout deviné, comme si nous l’avions vécu.

 

Paris sous l’Occupation, une ville qui « semblait absente d’elle-même »

Ville étrange que ce Paris de l’Occupation. En apparence, la vie continuait, « comme avant » : les théâtres, les cinémas, les salles de music-hall, les restaurants étaient ouverts. On entendait des chansons à la radio. Il y avait même dans les théâtres et les cinémas beaucoup plus de monde qu’avant-guerre, comme si ces lieux étaient des abris où les gens se rassemblaient et se serraient les uns contre les autres pour se rassurer. Mais des détails insolites indiquaient que Paris n’était plus le même qu’autrefois. À cause de l’absence des voitures, c’était une ville silencieuse – un silence où l’on entendait le bruissement des arbres, le claquement de sabots des chevaux, le bruit des pas de la foule sur les boulevards et le brouhaha des voix. Dans le silence des rues et du black-out qui tombait en hiver vers cinq heures du soir et pendant lequel la moindre lumière aux fenêtres était interdite, cette ville semblait absente à elle-même – la ville « sans regard », comme disaient les occupants nazis. Les adultes et les enfants pouvaient disparaître d’un instant à l’autre, sans laisser aucune trace, et même entre amis, on se parlait à demi-mot et les conversations n’étaient jamais franches, parce qu’on sentait une menace planer dans l’air.

Dans ce Paris de mauvais rêve, où l’on risquait d’être victime d’une dénonciation et d’une rafle à la sortie d’une station de métro, des rencontres hasardeuses se faisaient entre des personnes qui ne se seraient jamais croisées en temps de paix, des amours précaires naissaient à l’ombre du couvre-feu sans que l’on soit sûr de se retrouver les jours suivants. Et c’est à la suite de ces rencontres souvent sans lendemain, et parfois de ces mauvaises rencontres, que des enfants sont nés plus tard. Voilà pourquoi le Paris de l’Occupation a toujours été pour moi comme une nuit originelle. Sans lui je ne serais jamais né. Ce Paris-là n’a cessé de me hanter et sa lumière voilée baigne parfois mes livres.

Voilà aussi la preuve qu’un écrivain est marqué d’une manière indélébile par sa date de naissance et par son temps, même s’il n’a pas participé d’une manière directe à l’action politique, même s’il donne l’impression d’être un solitaire, replié dans ce qu’on appelle « sa tour d’ivoire ». Et s’il écrit des poèmes, ils sont à l’image du temps où il vit et n’auraient pas pu être écrits à une autre époque.

Ainsi le poème de Yeats, ce grand écrivain irlandais, dont la lecture m’a toujours profondément ému : Les cygnes sauvages à Coole. Dans un parc, Yeats observe des cygnes qui glissent sur l’eau :

 

Le dix-neuvième automne est descendu sur moi 
Depuis que je les ai comptés pour la première fois ; 
Je les vis, avant d'en avoir pu finir le compte 
Ils s'élevaient soudain 
Et s'égayaient en tournoyant en grands cercles brisés 
Sur leurs ailes tumultueuses 
Mais maintenant ils glissent sur les eaux tranquilles 
Majestueux et pleins de beauté. 
Parmi quels joncs feront-ils leur nid, 
Sur la rive de quel lac, de quel étang 
Enchanteront-ils d'autres yeux lorsque je m'éveillerai 
Et trouverai, un jour, qu'ils se sont envolés ?

 

Les cygnes apparaissent souvent dans la poésie du XIXe siècle – chez Baudelaire ou chez Mallarmé. Mais ce poème de Yeats n’aurait pas pu être écrit au XIXe siècle. Par son rythme particulier et sa mélancolie, il appartient au XXsiècle et même à l’année où il a été écrit.

Il arrive aussi qu’un écrivain du XXIe siècle se sente, par moments, prisonnier de son temps et que la lecture des grands romanciers du XIXe siècle – Balzac, Dickens, Tolstoï, Dostoïevski – lui inspire une certaine nostalgie. À cette époque-là, le temps s’écoulait d’une manière plus lente qu’aujourd’hui et cette lenteur s’accordait au travail du romancier car il pouvait mieux concentrer son énergie et son attention. Depuis, le temps s’est accéléré et avance par saccades, ce qui explique la différence entre les grands massifs romanesques du passé, aux architectures de cathédrales, et les œuvres discontinues et morcelées d’aujourd’hui. Dans cette perspective, j’appartiens à une génération intermédiaire et je serais curieux de savoir comment les générations suivantes qui sont nées avec l’internet, le portable, les mails et les tweets exprimeront par la littérature ce monde auquel chacun est « connecté » en permanence et où les « réseaux sociaux » entament la part d’intimité et de secret qui était encore notre bien jusqu’à une époque récente – le secret qui donnait de la profondeur aux personnes et pouvait être un grand thème romanesque. Mais je veux rester optimiste concernant l’avenir de la littérature et je suis persuadé que les écrivains du futur assureront la relève comme l’a fait chaque génération depuis Homère…

Et d’ailleurs, un écrivain, comme tout autre artiste, a beau être lié à son époque de manière si étroite qu’il n’y échappe pas et que le seul air qu’il respire, c’est ce qu’on appelle « l’air du temps », il exprime toujours dans ses œuvres quelque chose d’intemporel. Dans les mises en scène des pièces de Racine ou de Shakespeare, peu importe que les personnages soient vêtus à l’antique ou qu’un metteur en scène veuille les habiller en bluejeans et en veste de cuir. Ce sont des détails sans importance. On oublie, en lisant Tolstoï, qu’Anna Karénine porte des robes de 1870 tant elle nous est proche après un siècle et demi. Et puis certains écrivains, comme Edgar Poe, Melville ou Stendhal, sont mieux compris deux cents ans après leur mort que par ceux qui étaient leurs contemporains.

 

« Tolstoï se confondait avec le ciel et le paysage qu’il décrivait »

En définitive, à quelle distance exacte se tient un romancier ? En marge de la vie pour la décrire, car si vous êtes plongé en elle – dans l’action – vous en avez une image confuse. Mais cette légère distance n’empêche pas le pouvoir d’identification qui est le sien vis-à-vis de ses personnages et celles et ceux qui les ont inspirés dans la vie réelle. Flaubert a dit : « Madame Bovary, c’est moi ». Et Tolstoï s’est identifié tout de suite à celle qu’il avait vue se jeter sous un train une nuit, dans une gare de Russie. Et ce don d’identification allait si loin que Tolstoï se confondait avec le ciel et le paysage qu’il décrivait et qu’il absorbait tout, jusqu’au plus léger battement de cil d’Anna Karénine. Cet état second est le contraire du narcissisme car il suppose à la fois un oubli de soi-même et une très forte concentration, afin d’être réceptif au moindre détail. Cela suppose aussi une certaine solitude. Elle n’est pas un repli sur soi-même, mais elle permet d’atteindre à un degré d’attention et d’hyper-lucidité vis-à-vis du monde extérieur pour le transposer dans un roman.

J’ai toujours cru que le poète et le romancier donnaient du mystère aux êtres qui semblent submergés par la vie quotidienne, aux choses en apparence banales, – et cela à force de les observer avec une attention soutenue et de façon presque hypnotique. Sous leur regard, la vie courante finit par s’envelopper de mystère et par prendre une sorte de phosphorescence qu’elle n’avait pas à première vue mais qui était cachée en profondeur. C’est le rôle du poète et du romancier, et du peintre aussi, de dévoiler ce mystère et cette phosphorescence qui se trouvent au fond de chaque personne. Je pense à mon cousin lointain, le peintre Amedeo Modigliani dont les toiles les plus émouvantes sont celles où il a choisi pour modèles des anonymes, des enfants et des filles des rues, des servantes, de petits paysans, de jeunes apprentis. Il les a peints d’un trait aigu qui rappelle la grande tradition toscane, celle de Botticelli et des peintres siennois du Quattrocento. Il leur a donné ainsi – ou plutôt il a dévoilé – toute la grâce et la noblesse qui étaient en eux sous leur humble apparence. Le travail du romancier doit aller dans ce sens-là. Son imagination, loin de déformer la réalité, doit la pénétrer en profondeur et révéler cette réalité à elle-même, avec la force des infrarouges et des ultraviolets pour détecter ce qui se cache derrière les apparences. Et je ne serais pas loin de croire que dans le meilleur des cas le romancier est une sorte de voyant et même de visionnaire. Et aussi un sismographe, prêt à enregistrer les mouvements les plus imperceptibles.

J’ai toujours hésité avant de lire la biographie de tel ou tel écrivain que j’admirais. Les biographes s’attachent parfois à de petits détails, à des témoignages pas toujours exacts, à des traits de caractère qui paraissent déconcertants ou décevants et tout cela m’évoque ces grésillements qui brouillent certaines émissions de radio et rendent inaudibles les musiques ou les voix. Seule la lecture de ses livres nous fait entrer dans l’intimité d’un écrivain et c’est là qu’il est au meilleur de lui-même et qu’il nous parle à voix basse sans que sa voix soit brouillée par le moindre parasite.

Mais en lisant la biographie d’un écrivain, on découvre parfois un événement marquant de son enfance qui a été comme une matrice de son œuvre future et sans qu’il en ait eu toujours une claire conscience, cet événement marquant est revenu, sous diverses formes, hanter ses livres. Aujourd’hui, je pense à Alfred Hitchcock, qui n’était pas un écrivain mais dont les films ont pourtant la force et la cohésion d’une œuvre romanesque. Quand son fils avait cinq ans, le père d’Hitchcock l’avait chargé d’apporter une lettre à un ami à lui, commissaire de police. L’enfant lui avait remis la lettre et le commissaire l’avait enfermé dans cette partie grillagée du commissariat qui fait office de cellule et où l’on garde pendant la nuit les délinquants les plus divers. L’enfant, terrorisé, avait attendu pendant une heure, avant que le commissaire ne le délivre et ne lui dise : « Si tu te conduis mal dans la vie, tu sais maintenant ce qui t’attend. » Ce commissaire de police, qui avait vraiment de drôles de principes d’éducation, est sans doute à l’origine du climat de suspense et d’inquiétude que l’on retrouve dans tous les films d’Alfred Hitchcock.

 

« C’est beaucoup plus tard que mon enfance m’a paru énigmatique »

Je ne voudrais pas vous ennuyer avec mon cas personnel mais je crois que certains épisodes de mon enfance ont servi de matrice à mes livres, plus tard. Je me trouvais le plus souvent loin de mes parents, chez des amis auxquels ils me confiaient et dont je ne savais rien, et dans des lieux et des maisons qui se succédaient. Sur le moment, un enfant ne s’étonne de rien, et même s’il se trouve dans des situations insolites, cela lui semble parfaitement naturel. C’est beaucoup plus tard que mon enfance m’a paru énigmatique et que j’ai essayé d’en savoir plus sur ces différentes personnes auxquelles mes parents m’avaient confié et ces différents lieux qui changeaient sans cesse. Mais je n’ai pas réussi à identifier la plupart de ces gens ni à situer avec une précision topographique tous ces lieux et ces maisons du passé. Cette volonté de résoudre des énigmes sans y réussir vraiment et de tenter de percer un mystère m’a donné l’envie d’écrire, comme si l’écriture et l’imaginaire pourraient m’aider à résoudre enfin ces énigmes et ces mystères.

Et puisqu’il est question de « mystères », je pense, par une association d’idées, au titre d’un roman français du XIXe siècle : Les mystères de Paris. La grande ville, en l’occurrence Paris, ma ville natale, est liée à mes premières impressions d’enfance et ces impressions étaient si fortes que, depuis, je n’ai jamais cessé d’explorer les « mystères de Paris ». Il m’arrivait, vers neuf ou dix ans, de me promener seul, et malgré la crainte de me perdre, d’aller de plus en plus loin, dans des quartiers que je ne connaissais pas, sur la rive droite de la Seine. C’était en plein jour et cela me rassurait. Au début de l’adolescence, je m’efforçais de vaincre ma peur et de m’aventurer la nuit, vers des quartiers encore plus lointains, par le métro. C’est ainsi que l’on fait l’apprentissage de la ville et, en cela, j’ai suivi l’exemple de la plupart des romanciers que j’admirais et pour lesquels, depuis le XIXe siècle, la grande ville – qu’elle se nomme Paris, Londres, Saint-Pétersbourg, Stockholm – a été le décor et l’un des thèmes principaux de leurs livres.

Edgar Poe dans sa nouvelle L’homme des foules a été l’un des premiers à évoquer toutes ces vagues humaines qu’il observe derrière les vitres d’un café et qui se succèdent interminablement sur les trottoirs. Il repère un vieil homme à l’aspect étrange et il le suit pendant la nuit dans différents quartiers de Londres pour en savoir plus long sur lui. Mais l’inconnu est « l’homme des foules » et il est vain de le suivre, car il restera toujours un anonyme, et l’on n’apprendra jamais rien sur lui. Il n’a pas d’existence individuelle, il fait tout simplement partie de cette masse de passants qui marchent en rangs serrés ou bien se bousculent et se perdent dans les rues.

 

« Grâce à la topographie d’une ville, c’est toute votre vie qui vous revient à la mémoire »

Et je pense aussi à un épisode de la jeunesse du poète Thomas De Quincey, qui l’a marqué pour toujours. À Londres, dans la foule d’Oxford Street, il s’était lié avec une jeune fille, l’une de ces rencontres de hasard que l’on fait dans une grande ville. Il avait passé plusieurs jours en sa compagnie et il avait dû quitter Londres pour quelque temps. Ils étaient convenus qu’au bout d’une semaine, elle l’attendrait tous les soirs à la même heure au coin de Tichfield Street. Mais ils ne se sont jamais retrouvés. « Certainement nous avons été bien des fois à la recherche l’un de l’autre, au même moment, à travers l’énorme labyrinthe de Londres ; peut-être n’avons-nous été séparés que par quelque 18 mètres – il n’en faut pas davantage pour aboutir à une séparation éternelle. »

Pour ceux qui y sont nés et y ont vécu, à mesure que les années passent, chaque quartier, chaque rue d’une ville, évoque un souvenir, une rencontre, un chagrin, un moment de bonheur. Et souvent la même rue est liée pour vous à des souvenirs successifs, si bien que grâce à la topographie d’une ville, c’est toute votre vie qui vous revient à la mémoire par couches successives, comme si vous pouviez déchiffrer les écritures superposées d’un palimpseste. Et aussi la vie des autres, de ces milliers et milliers d’inconnus, croisés dans les rues ou dans les couloirs du métro aux heures de pointe.

C’est ainsi que dans ma jeunesse, pour m’aider à écrire, j’essayais de retrouver de vieux annuaires de Paris, surtout ceux où les noms sont répertoriés par rues avec les numéros des immeubles. J’avais l’impression, page après page, d’avoir sous les yeux une radiographie de la ville, mais d’une ville engloutie, comme l’Atlantide, et de respirer l’odeur du temps. à cause des années qui s’étaient écoulées, les seules traces qu’avaient laissées ces milliers et ces milliers d’inconnus, c’était leurs noms, leurs adresses et leurs numéros de téléphone. Quelquefois, un nom disparaissait, d’une année à l’autre. Il y avait quelque chose de vertigineux à feuilleter ces anciens annuaires en pensant que désormais les numéros de téléphone ne répondraient pas. Plus tard, je devais être frappé par les vers d’un poème d’Ossip Mandelstam :

 

Je suis revenu dans ma ville familière jusqu'aux sanglots 
Jusqu'aux ganglions de l'enfance, jusqu'aux nervures sous la peau. 
Pétersbourg ! [...] 
De mes téléphones, tu as les numéros. 
Pétersbourg ! J'ai les adresses d'autrefois 
Où je reconnais les morts à leurs voix.

 

Oui, il me semble que c’est en consultant ces anciens annuaires de Paris que j’ai eu envie d’écrire mes premiers livres. Il suffisait de souligner au crayon le nom d’un inconnu, son adresse et son numéro de téléphone et d’imaginer quelle avait été sa vie, parmi ces centaines et ces centaines de milliers de noms.

On peut se perdre ou disparaître dans une grande ville. On peut même changer d’identité et vivre une nouvelle vie. On peut se livrer à une très longue enquête pour retrouver les traces de quelqu’un, en n’ayant au départ qu’une ou deux adresses dans un quartier perdu. La brève indication qui figure quelquefois sur les fiches de recherche a toujours trouvé un écho chez moi : Dernier domicile connu. Les thèmes de la disparition, de l’identité, du temps qui passe sont étroitement liés à la topographie des grandes villes. Voilà pourquoi, depuis le XIXe siècle, elles ont été souvent le domaine des romanciers et quelques-uns des plus grands d’entre eux sont associés à une ville : Balzac et Paris, Dickens et Londres, Dostoïevski et Saint-Pétersbourg, Tokyo et Nagaï Kafû, Stockholm et Hjalmar Söderberg.

J’appartiens à une génération qui a subi l’influence de ces romanciers et qui a voulu, à son tour, explorer ce que Baudelaire appelait « les plis sinueux des grandes capitales ». Bien sûr, depuis cinquante ans, c’est-à-dire l’époque où les adolescents de mon âge éprouvaient des sensations très fortes en découvrant leur ville, celles-ci ont changé. Quelques-unes, en Amérique et dans ce qu’on appelait le tiers-monde, sont devenues des « mégapoles » aux dimensions inquiétantes. Leurs habitants y sont cloisonnés dans des quartiers souvent à l’abandon, et dans un climat de guerre sociale. Les bidonvilles sont de plus en plus nombreux et de plus en plus tentaculaires. Jusqu’au XXe siècle, les romanciers gardaient une vision en quelque sorte « romantique » de la ville, pas si différente de celle de Dickens ou de Baudelaire. Et c’est pourquoi j’aimerais savoir comment les romanciers de l’avenir évoqueront ces gigantesques concentrations urbaines dans des œuvres de fiction.

 

Être né en 1945 « m’a rendu plus sensible aux thèmes de la mémoire et de l’oubli »

Vous avez eu l’indulgence de faire allusion concernant mes livres à « l’art de la mémoire avec lequel sont évoquées les destinées humaines les plus insaisissables ». Mais ce compliment dépasse ma personne. Cette mémoire particulière qui tente de recueillir quelques bribes du passé et le peu de traces qu’ont laissé sur terre des anonymes et des inconnus est elle aussi liée à ma date de naissance : 1945. D’être né en 1945, après que des villes furent détruites et que des populations entières eurent disparu, m’a sans doute, comme ceux de mon âge, rendu plus sensible aux thèmes de la mémoire et de l’oubli.

Il me semble, malheureusement, que la recherche du temps perdu ne peut plus se faire avec la force et la franchise de Marcel Proust. La société qu’il décrivait était encore stable, une société du XIXe siècle. La mémoire de Proust fait ressurgir le passé dans ses moindres détails, comme un tableau vivant. J’ai l’impression qu’aujourd’hui la mémoire est beaucoup moins sûre d’elle-même et qu’elle doit lutter sans cesse contre l’amnésie et contre l’oubli. À cause de cette couche, de cette masse d’oubli qui recouvre tout, on ne parvient à capter que des fragments du passé, des traces interrompues, des destinées humaines fuyantes et presque insaisissables.

Mais c’est sans doute la vocation du romancier, devant cette grande page blanche de l’oubli, de faire ressurgir quelques mots à moitié effacés, comme ces icebergs perdus qui dérivent à la surface de l’océan. »

***

P.M.

 

http://www.telerama.fr/livre/le-discours-de-modiano-pour-son-prix-nobel-beau-et-emouvant,120185.php

 

Partager cet article
Repost0
15 novembre 2014 6 15 /11 /novembre /2014 23:29

 

 

ORDRE DU JOUR :

 

- Nomination commission communale des Impôts directs

- Amortissements

- Utilisation du 1068 pour régularisation amortissement

- Créances Budget et Déchets sur Budget Principal afin de solder

- Transfert compétences SDEY

- Tarifs foyer communal

- Tarifs concessions cinéraires et caves urnes

- Décision modificative

- Prime annuelle agents communaux

 Questions diverses

ts[24]

 

 

[Copié à partir du couloir de la Mairie]

 

[Le 15 novembre 2014]

 

***

 

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE

DE HAUTERIVE 89

 

Séance DU 18 CTOBRE 2014.

 

  L’an deux mille quatorze, le dix-huit du mois d’octobre à 9 heures, le Conseil Municipal légalement convoqué s’est réuni dans la salle du Conseil sous la Présidence de Christine DELAGNEAU Maire.

 

étaient Présents : Mesdames et Messieurs S. BARBETTE,  S. BNARD,  C. DELAGNEAU,  J.C. HENRIET,  J. LAVAU,  A. MEYER,  L. NAULT.

 

ABSENT Représenté : J.N. VALLET.

 

Secrétaire DE Séance : S. BARBETTE.

 

Le Maire demande une minute de silence pour rendre hommage à Mme Jacqueline JEANGNEAU Conseillère Municipale et ancienne secrétaire de Mairie.

 

Le compte-rendu de la séance précédente est adopté sans observation.

 

Le Maire ouvre la séance et expose ce qui suit :

 

  

Délibération n° 2014.078

AFFIRMATION DU SOUTIEN DE LA COMMUNE AU CONSEIL Général ET à SON MAINTIEN DANS L’ORGANISATION TERRITORIALE

Considérant le discours de politique générale du Premier Ministre, Manuel Valls du 8 avril 2014.

Considérantl’objectif général de la réforme territoriale qui vise à supprimer le niveau de proximité au profit des métropoles.

Considérant que parallèlement à la décision de supprimer les conseils généraux, la volonté est clairement  de dissoudre les communes dans l’intercommunalité  par la raréfaction des ressources, par des mesures indirectes ou obligatoires comme de nouveaux transferts obligatoire de compétence.

Considérant  que l’interlocuteur naturel des communes rurales est le département et qu’il joue un rôle de proximité essentiel de cohésion territoriale entre habitants des villes et des campagnes.

Considérant que si le Département était supprimé les conséquences seront immédiates et dramatiques sur l’aide sociale, les subventions versées au monde associatif sur les investissements, sur les routes, les collèges, les projets d’aménagement et que les décisions seraient prises a des centaines de kilomètres avec pour conséquence de donner la priorité aux projets les plus importants liés aux métropoles.

Considérant que quel que soit le niveau qui se verrait imposer la compétence, l’État ne l’aiderait pas financièrement.

Considérant les conséquences sociales sur les agents publics transférés d’une administration à l’autre et parfois obligés de quitter leurs communes seraient majeures et coûteuses.

Le Conseil Municipal délibère et réaffirme à l’unanimité :

   - Son opposition ferme à la suppression du Conseil Général.

   - Son attachement aux services départementaux et à l’action de ses agents.

 

1

 Le rôle essentiel du Conseil Général en matière d’égalité territoriale de soutien aux services publics de proximité et au maintien  de l’ingénierie publique en liaison avec les intercommunalités.

 

Dénonce solennellement  la campagne mensongère menée au plus haut niveau pour faire croire à nos concitoyens qu’ils gagneraient à perdre leurs services publics locaux.

S’associe solidairement à la démarche des élus de toute la France pour se rassembler pour l’abandon de la réforme territoriale.

Appelle la population à s’associer à cette démarche.

 

 

Délibération n° 2014.079

COMMISSION COMMUNALE DES Impôts DIRECTS

Madame le Maire expose au Conseil Municipal que la durée du mandat des membres de la Commission Communale des Impôts Directs est la même que celle du mandat du Conseil Municipal

Aussi convient-il à la suite des récentes élections, conformément à l’article 1650 du Code Général des Impôts de procéder à la constitution d’une nouvelle commission.

Notre commune ayant moins de 2000 habitants, la commission communale des impôts directs est composée outre le Président, le Maire, de 6 membres titulaires et 6 membres suppléants, choisis par le Directeur des services fiscaux parmi une liste de contribuables en nombre double soit 12 noms pour les commissaires titulaires et 12 noms pour les commissaires suppléants, proposée par le Conseil Municipal.

    Le Conseil Municipal après en avoir délibéré, à l’unanimité propose la liste suivante :

 

            Titulaires                                Suppléants

 

THUREAU Philippe                       MARCHAL Claude

THUREAU Bernard                        ANTONIUK Alexandre

MATHIEU Jean-Baptiste               SOLIGNAT Daniel

NAULT Daniel                               THEZIER Odile

BOISNARD Corinne                      TAFFINEAU Raymond

SIOPATHIS Magloire                     LEGRAND Alain

DELALOYE Monique                     HENRY Claude

MENU Jackie                                 NAULT Claude

DELAGNEAU Dominique              DURANT Patrice

CHEVALIER Francis                     VAUDOIS Dominique

CHARTRAIRE Alain                      CHARTRAIRE Colette

KUNTZ Pierre                                MILLOT Stéphane

 

2

 

Délibération n° 2014.080

AMORTISSEMENT DES IMMOBILISATIONS

Madame le Maire informe le Conseil que conformément à l’article 1er du décret n° 96-523 du 13 juin  1996, pris pour l’application de l’article L 2321-2-27 du Code Général des Collectivités Territoriales, les communes de moins de 3500 habitants doivent pratiquer l’amortissement  des immobilisations et des subventions octroyées pour la réalisation ou l’acquisition de ces mêmes immobilisations.

 

Cette procédure d’amortissement nécessite l’inscription au budget primitif d’une dépense en section de fonctionnement au chapitre 28  -Amortissements et immobilisations-

Madame le Maire propose d’adopter une durée d’amortissement de 30 ans pour le Réseau d’Eau.

Le Conseil Municipal Décide à l’unanimité :

D’amortir sur 30 ans le réseau d’eau.

 

 

Délibération n° 2014.081

AMORTISSEMENT DES SUBVENTIONS D’équipement

Une subvention de 1 139,14 € a été versé au SDEY, au compte 204121 le 24 juin 2014.

Madame le Maire informe le Conseil Municipal qu’il y a lieu d’amortir de telles subventions.

Madame le Maire propose d’amortir cette subvention d’équipement su 1 année, soit en 2015.

Le Conseil délibère et vote. Il approuve à l’unanimité.

 

Délibération n° 2014.082

Régularisation DES AMORTISSEMENTS

Madame le Maire informe le Conseil Municipal que la délibération du 1er août 2002 concernant la durée d’amortissement du réseau d’Assainissement n’a pas été mise en application au niveau comptable.

La Trésorerie propose d’utiliser le compte 1068 afin de régulariser les écritures comptables de 24531pour 61 735,06 € et du 21532 pour 130 273,78 €. Soit un montant total de 192 008,84 € à prélever sur le compte 1068.

Le Conseil délibère et vote. Il approuve à l’unanimité.

 

Délibération n° 2014.083

TRANSFERT Créances BUDGET déchets SUR BUDGET PRINCIPAL

 

Madame le Maire informe le Conseil Municipal que la délibération du 13 avril 2012 n° 2012/009  demandant  à la Trésorerie de recouvrer les créances en cours afin de clôturer le budget déchets ne peut être mise en application.

 

3

 

afin de pouvoir clôturer le budget déchets, il est préférable de transférer les créances du budget déchets sur le budget principal.

Le Conseil Municipal délibère et vote. Il approuve à l’unanimité le transfert des créances en cours du budget déchets sur le budget principal, demande à la Trésorerie de procéder à la clôture du budget déchets.

 

Délibération n° 2014.084

 

Adhésion AUX compétences Optionnelles DU SDEY (éclairage public)

 

Vu les délibérations du comité syndical de la Fédération Départementale d’Électricité de l’Yonne en date du 2 juillet et 18 octobre 2013 approuvant les statuts du Syndicat Départemental d’Énergies de l’Yonne, avec date d’effet au 1er janvier 2014.

 

Vu l’arrêté de Monsieur le Préfet en date du 21 octobre 2013.

 

Conformément aux articles L.5211-1 et suivants, et L.5312-1 et suivants du Code Général des Collectivités Territoriales notamment l’article L.5212-16 du même code.

 

Vu la délibération du 6 décembre 2013 transférant les compétences des réseaux d’éclairage public de la commune au SDEY à compter du 1er janvier 2014.

 

Madame le Maire informe le Conseil Municipal qu’il faut préciser le niveau de transfert  de compétences.

 

Selon ses statuts depuis le 1er janvier 2014 le Syndicat Départemental d’Énergies de l’Yonne peut exercer à la demande expresse des communes, les compétences suivantes :

 

            4.3.1. La maitrise d’ouvrage des renouvellements d’installation ;

 

            4.3.2. La maitrise d’ouvrage des renouvellements d’installation et des installations nouvelles ; 

 

            4.3.3. La maitrise d’ouvrage des renouvellements d’installation, des installations nouvelles et de la maintenance des installations ;

 

            4.3.4. L’organisation de l’achat d’énergie nécessaire aux installations d’éclairage public.

 

Et dans tous les cas, le suivi des bilans énergétiques et de tous les contrats afférents au développement, au renouvellement et à l’exploitation de ces installations et des réseaux.

 

Madame le Maire propose de retenir le niveau 4.3.3. ;

 

Au vu des propositions de Madame le Maire, le Conseil Municipal Décide de :

 

  Ä solliciter le transfert de la compétence Éclairage Public au syndicat Départemental d’Énergies de l’Yonne à partir du programme de travaux 2014.

 

  Ä retenir le niveau 43.3.

 

  Ä  ne pas adhérer au 4.3.4. –organisation de l’achat d’énergie nécessaire aux installations d’éclairage public- compte tenu de la puissance souscrite sur notre contrat de fourniture en énergie.

 

  Ä  autorise le Maire à signer tous documents relatifs à ce transfert.

 

4

 

Délibération n° 2014.085

 

TARIFS LOCATION DU FOYER COMMUNAL

 

Vu le Code Général des Collectivités Territoriales,

 

Vu la délibération du 11 septembre 2003 règlementant l’utilisation du Foyer Communal,

 

Considérant qu’il y a lieu d’augmenter les tarifs pour le prêt du Foyer Communal lequel est inchangé depuis le 11 septembre 2003,

 

Entendu  Madame le Maire,

 

Le conseil municipal après en avoir délibéré,

 

Fixe ainsi que suit les tarifs de location du Foyer Communal ainsi que le montant de la caution à compter du 1er janvier 2015 :

  

 AltaripiensHors commune
Caution130,00 €130,00 €
1 journée40,00 €70,00 €
1 week-end70,00 €150,00 €
1/2 journée (vin d'honneur,,,)20,00 €35,00 €

 

 

Délibération n° 2014.086

 

TARIFS DES CONCESSIONS Cimetière

 

 Vu le Code Général des Collectivités Territoriales,

 

Vu la délibération du 8 décembre 2005 fixant le prix des concessions cimetière et cave urne,

 

Considérant qu’il y a lieu d’augmenter les prix  qui sont inchangés depuis le 8 décembre 2005,

 

Entendu Madame le Maire,

 

Le conseil municipal après en avoir délibéré, décide de fixer ainsi que suit les montants des concessions à compter du 1er janvier 2015 :

  

 

                            CONCESSIONS ORDINAIRES
Concession trentenaire120,00 €
concession  cinquantenaire180,00 €
  
                              CONCESSIONS CAVE URNE
Concession trentenaire60,00 €
concession  cinquantenaire80,00 €

 

5

 

Délibération n° 2014.087

 

Décision MODIFICATIVE N° 2

 

Le Maire informe le Conseil  Municipal  qu’il y a lieu de procéder à une modification des crédits budgétaires comme suit :

 

                                                         DEPENSES  DE  FONCTIONNEMENT

022 - Dépenses imprévues

-18 514,90 €

Total Chapitre 022

-18 514,90 €

612 - Redevance de crédit-bail

1 600,00 €

613 - Location

200,00 €

61522 - Entretien et réparation bâtiments

10 000,00 €

633 - Impôts, taxes et versements assimilés sur rémunérations

-1 000,00 €

635 - Autres impôts, taxes et versements assimilés (TH, TF,,,)

1 000,00 €

623 - Publicités, publications et relations publiques

2 000,00 €

Total Chapitre 011

13 800,00 €

6450 - Charges de sécurité sociale et de prévoyance

-9 000,00 €

Total chapitre 012

-9 000,00 €

681 - Dotations aux amortissements

13 714,90 €

Total Chapitre 042

13 714,90 €

  

                                                              DEPENSES  D'INVESTISSEMENT

020 - Dépenses imprévues

-2 400,00 €

Total Chapitre 020

-2 400,00 €

2051 - Concession et droit similaire

2 400,00 €

Total Chapitre 20

2 400,00 €

  

                                                                RECETTES  D'INVESTISSEMENT

281531 - Amortissement réseaux d'adduction d'eau

4 459,63 €

28532 - Amortissement réseaux d'assainissement

9 305,27 €

Total Chapitre 640

13 714,90 €

 

6

 

 

Délibération n° 2014.088

 

Le Maire propose aux membres du Conseil Municipal d’attribuer les indemnités annuelles au personnel communal, à savoir :

 

Indemnités d’Administration et de technicité (TAT) décret N° 2002-61 du 14 janvier 2002 :

 

Agent technique Territorial

1 761,00 €

Agent technique (au prorata du temps de travail)

380,00 €

Adjoint Administratif

1 225,00 €

 

Le Conseil Municipal, après en avoir délibéré ACCEPTE cette proposition à l’unanimité.

 

 

 

Délibération n° 2014.089

 

PRIME DE NAISSANCE

 

Le Maire propose aux membres du Conseil Municipal d’attribuer une prime de naissance à l’agent communal qui vient d’avoir un enfant.

 

Madame le Maire propose de lui allouer  un montant de 80,00 € qui sera versée sur son salaire de novembre 2014.

 

Le Conseil Municipal, après en avoir délibéré ACCEPTE cette proposition à l’unanimité.

 

 

 

QUESTIONS DIVERSES

 

- Concernant la révision du PLU, nous sommes à la recherche d’un cabinet d’étude

 

- La SAFER est d’accord pour nous céder une partie de la parcelle du Château

 

 

 

L’ordre du jour étant épuisé la séance est levée à 11h 00.

 

 

7

    

      ***  

 

  --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------  

 

[Blog indépendant de la Municipalité de Hauterive 89]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
3 octobre 2014 5 03 /10 /octobre /2014 12:14

images[63] 

 

[le 3 octobre 2014]

AVIS DIVERS

Provenant de notre Maire :

Petit changement dans la distribution des Sacs Jaunes et ramassage des Verres

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

***

DISTRIBUTION DES SACS JAUNES

 

Madame, Monsieur,

 

Je vous informe que la distribution des sacs jaunes se fera dans la cour de la Mairie (ou dans la salle du foyer suivant le temps) le :

LUNDI  13 octobre 2014  de 14h00 à 18h00

 

Par ailleurs, les sacs jaunes seront distribués pour :

- Les personnes de plus de 70 ans

- Les personnes à mobilité réduite

- Les personnes ayant des difficultés pour se déplacer doivent se faire connaître en Mairie afin de pouvoir bénéficier de ce service.

 

Comptant sur votre compréhension.

***

 

RAMASSAGE DES VERRES

 

Je  vous informe que les verres ne seront pas collectés pour le mois d’octobre 2014.

Je  vous rappelle que ce service a été instauré pour :

 

- Les personnes de plus de 70 ans

- Les personnes à mobilité réduite

- Les personnes ayant des difficultés pour se déplacer doivent se faire connaître en Mairie afin de pouvoir bénéficier de ce service.

 

Comptant sur votre compréhension

*****

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

[Blog indépendant de la commune de Hauterive 89]

Partager cet article
Repost0
11 septembre 2014 4 11 /09 /septembre /2014 19:30

 

  Ordre du jour :  

- Indemnité du Receveur

- Nouveaux statuts du SDEY

- Groupement de commande achat énergies et acte constitutif du SDEY

- Demande de subvention DETR réserve incendie

- Nouvelle adhésion commune Fourrière Animale

- Transfert de compétence CCSB police de circulation et de stationnement

- Piscine de Seignelay

- Achat remorque

 

Questions diverses

 

***

ts[24]

***

[Copié à partir du couloir de la Mairie]

[Le 11 septembre 2014]

***

Compte RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE HAUTERIVE 89

SéANCE  DU 28 août 2014

 

 Le Conseil Municipal, légalement convoqué s’est réuni dans la salle du Conseil sous la Présidence de Christine DELAGNEAU, Maire.

 

étaient Présents : Mesdames et Messieurs : S. BARBETTE – S. BINARD – C. DELAGNEAU – J.-C. HENRIET – J. LAVAU – A. MEYER  - L. NAULT – J.-N. VALLET.

ABSENT Représenté : J. JEANGNEAU

Secrétaire DE SéANCE : L. NAULT

 Le compte-rendu de la séance précédente est adopté avec une erreur identifiée et corrigée.

Le Maire ouvre la séance et expose ce qui suit :

Délibération n° 2014.074

Indemnité DU RECEVEUR MUNICIPAL

(le Conseil Municipal)

 Vu l’article 97 loi n° 82.213 du 2 mars 1982 modifié relative aux droits et libertés des communes des départements et des régions.

 Vu le décret n° 82.979 du 19 novembre 1982 précisant les conditions d’octroi d’indemnité par les collectivités territoriales et leurs établissements publics aux agents des services extérieurs de l’état,

 Vu l’arrêté interministériel du 16 septembre 1983 relatif aux conditions d’attribution de l’indemnité de conseil allouée aux comptables non centralisateurs du Trésor chargés des fonctions de receveurs des communes et établissements publics locaux,

Décide

- de demander le concours du Receveur Municipal pour assurer des prestations de conseil et d’assistance en matière budgétaire, économique, et financière et comptable définies à l’article 1 de l’arrêté du 16 décembre 1983,

- d’accorder l’indemnité de conseil au taux de 100% par an,

- que cette indemnité sera calculée selon les bases définies à l’article 4 de l’arrêté interministériel du 16 décembre 1983 précité et sera attribuée à Patricia NIGAGLIONI, Receveur Principal

 

Délibération n° 2014.075

APPROBATION ES évolutions STATUTAIRES DU SDEY

 Vu le Code Général des Collectivités Territoriales et notamment ses articles L.5711-1 et suivants,

 Vu les délibérations n°03/2014 et 04/2014 du comité syndical du Syndicat Départemental d’énergies de l’Yonne en date du 22 janvier 2014 approuvant l’évolution de ses statuts,

Le Maire expose ce qui suit :

 Suite à la dissolution de la Fédération Départementale d’électricité de l’Yonne et à la création du Syndicat Départemental d’Énergies de l’Yonne au 1er janvier 2014, la commune de Hauterive a approuvé la modification des statuts par délibération du 6 décembre 2013 ;

1

 le Syndicat Départemental d’Énergies de l’Yonne a apporté quelques précisions sur les statuts sur la composition du bureau et sur les missions des communes urbaines sous régime urbain.

Le Syndicat Départemental d’Énergies de l’Yonne a pris en compte ces modifications dans ses nouveaux statuts, qui ont été approuvé le 22 janvier 2014 par son Comité Syndical.

 

Ayant entendu l’exposé de Madame le Maire,

Après en avoir délibéré,

Le Conseil Municipal, après en avoir délibéré à l’unanimité, APPROUVE l’évolution des statuts Syndicat Départemental d’Énergies de l’Yonne.

 

GROUPEMENT DE COMMANDE ACHAT énergie ET ACTE CONSTITUTIF DU SDEY

Projet intéressant.  Le Conseil Municipal  va demander des renseignements complémentaires et décide de rapporter ce point au prochain Conseil.

 

Délibération n° 2014.076

DEMANDE DE SUBVENTION AU TITRE DE LA DETR 2014 POUR L’IMPLANTATION D’UNE réserve INCENDIE ET LA CONSTRUCTION D’UN BRANCHEMENT D’EAU POTABLE

 Madame le Maire informe le Conseil Municipal que la Commune peut prétendre à une subvention au titre de la Dotation équipement des Territoires Ruraux (D.E.T.R.) 2014, concernant l’implantation d’une réserve incendie et la construction d’un branchement d’eau potable. Selon le plan de financement prévisionnel suivant :

                       dépenses

                    RESSOURCES

 

Montant subventionnable H.T. (*)

                                               39 735,76 €

 

DETR 2014 – 40% : 12 000,00 €

Autofinancement (minimum 20%)

- Fonds propres : 27 735,76 €

                TOTAL H.T. : 39 735,76 €      

   TOTAL H.T. : 39 735,76 €             

Le Maire propose au Conseil Municipal de le mandater pour déposer une demande de subvention au titre de la DETR auprès de la Préfecture d’Auxerre.

Le Conseil Municipal, après en avoir délibéré à l’unanimité :

Charge Madame le Maire de déposer un dossier de demande de subvention au titre de la D.E.T.R. 2014 pour cette opération.

 

Délibération n° 2014.077

NOUVELLES Adhésions AU SYNDICAT MIXTE DE LA Fourrière ANIMALE DU CENTRE YONNE

Madame le Maire informe le Conseil Municipal que les communes de Bazarne, Cravant et Vermenton souhaitent adhérer au Syndicat Mixte de la Fourrière Animale du Centre Yonne.

Le Conseil Municipal, après en avoir délibéré à l’unanimité ACCEPTE l’adhésion de ces nouvelles communes au Syndicat Mixte de la Fourrière Animale du Centre Yonne.

2

LOI MAPAM

Le Conseil Municipal refuse le transfert des compétences police de circulation et de stationnement à la Communauté de Communes de Seignelay-Brienon.

 

PISCINE DE SEIGNELAY

 Le Maire de Seignelay souhaite couvrir la piscine communale. Pour ce projet, les Maîtres du canton ont choisi d’utiliser l’enveloppe du contrat de canton.

Le projet de couverture permettra une plus grande amplitude d’ouverture au public. Cependant ce projet est assez flou. La piscine sera-t-elle chauffée ? Qui va gérer la piscine, le personnel, l’entretien ?. Ces interrogations seront soumises au Président de la Communauté de Communes de Seignelay-Brienon.

 

ACHAT REMORQUE

 La Commune souhaite se doter d’une nouvelle remorque car l’actuelle est en bout de course. Un devis a été reçu par l’Entreprise Alabeurthe. Les Conseillers sollicitent d’autres devis afin de choisir la meilleure offre.

 

QUESTIONS DIVERSES :

- Madame le Maire informe les conseillers qu’une commande a «été passée chez Mefran Collectivité pour : des barrières de chantier, des vitrines d’affichage extérieures, des bancs, des barrières Vauban (mobiles), une tente de réception.

- Suite à la vente de concession cave urne, il devient nécessaire de faire un plan et de marquer les  concessions. Par ailleurs, les prix seront revus lors d’un prochain conseil.

- L’Assemblée Départementale a décidé du principe de création d’une Agence Technique Départementale. Le Conseil Municipal est contre.

- Madame Meyer souhaite informer la population sur le concours des maisons fleuries. Un avis sera fait dans le prochain bulletin municipal.

- Le stationnement des personnes qui se rendent au cimetière est difficile à Chichy, idem pour l’agent technique qui lorsqu’il a la remorque pour la tonte du cimetière. Il faudrait mettre une pancarte « Réservé aux personnes se rendant au cimetière ».

 

 L’ordre du jour étant épuisé la séance est levée à 20h 30.

3

 

_______________________________________________________________________

[Blog indépendant de la commune de Hauterive 89]

 

F.B.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
28 juillet 2014 1 28 /07 /juillet /2014 19:06

 

…  

 

 

le 28 juillet 2014]                                                                            

 

ORDRE DU JOUR :

- Révision du Plan Local d’Urbanisme.  

- Subvention auprès du Conseil Général pour l’acquisition de radars pédagogiques.  

- Redevance Occupation du Domaine Publique par Orange.  

- Station d’épuration  

- Questions diverses.  

ts[24]

 

le 28 juillet 2014]                                                                            

 

                                                                               

[copié à partir du couloir de la Mairie]

*****

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE

DE HAUTERIVE 89

 

Séance du 16 juillet 2014

 

Le Conseil Municipal légalement convoqué s ‘est réuni dans la salle du Conseil, sous la présidence de Christine DELAGNEAU, Maire.

 Étaient présents : Mesdames et Messieurs S. BARBETTE - S. BINARD - C. DELAGNEAU - J. LAVAU - A. MEYER.

 ABSENTS REPrésentés : J-C. HENRIET - J. JEANGNEAU - L. NAULT - J-N. VALLET

 

Secrétaire de Séance : S. BINARD.

 

Le compte-rendu de la séance précédente est adopté sans observation.

 

Le Maire ouvre la séance et expose ce qui suit :

 

Délibération n° 2014.071

 

Révision PLAN LOCAL D’URBANISME

Le Maire présente l’opportunité et l’intérêt pour la commune de réviser le PLU. En effet, la commune souhaite le PLU pour les raisons suivantes:

 - Limiter le nombre de constructions sur la base de 500 habitants prévus initialement pour être en adéquation avec les infrastructures existantes.

 - Prendre en compte les communes existantes qui elles, urbanisent.

 - Protéger les sources, les vergers, prendre également en compte le terrain en sous-sol majoritairement imperméable posant problème à long terme pour les assainissements individuels.

 

Après avoir entendu l’exposé du Maire,

Vu le code de l’urbanisme notamment les articles L.123-1 et suivants et les articles R123-1 et suivants,

Considérant que la révision du PLU aurait intérêt évident pour une gestion du développement durable communal.

Après en avoir délibéré, le conseil municipal décide :

  o de prescrire la révision du PLU sur l’ensemble du territoire communal conformément aux articles R123-1 et suivants du code de l’urbanisme.

  o de lancer la concertation prévue à l’article L300-2 du code de l’urbanisme.

 

Cette concertation revêtira la fore suivante 

Moyens d’information à utiliser (*)

  Ä affichage de la présente délibération pendant toute la durée des études nécessaires

  Ä article spécial dans la presse locale

  Ä article dans le bulletin municipal

  Ä réunion avec les associations et les groupes économiques

1

  Ä réunion publique avec la population

  Ä exposition publique avant que le PLU ne soit arrêté

  Ä affichage dans les lieux publics (abribus, commerçants…)

  Ä affichage sur les lieux du projet

    Ä dossier disponible en Mairie

 

Moyens offerts au public pour exprimer et engager le débat. (*)

    Ä un registre destiné aux observations de toute personnes intéressée sera mis tout au long de la procédure à la disposition du public, en mairie aux heures et jours habituels d’ouverture

    Ä possibilité d’écrire au maire

 

 La municipalité se réserve la possibilité de mettre en place toute autre forme de concertation si cela s’avérait nécessaire

  Ä cette concertation se déroulera pendant toute la durée nécessaire à la mise au point du projet du PLU.

 

 

Å de donner autorisation au maire pour signer tout contrat, avenant ou convention de prestation ou de service concernant l’élaboration technique du PLU

Å de solliciter de l’état et du Conseil Général, une dotation pour compenser la charge financière de la commune correspondant à la révision du PLU

 

La présente délibération sera transmise au Préfet et notifiée

 

Å aux présidents du conseil régional et du conseil général

Å aux présidents de la chambre de commerce et d’industrie, de la chambre de métiers et de la chambre d’agriculture.

Å au président du parc naturel régional (à transmettre en tant que de besoin)

Å au président de l’établissement public de gestion du schéma de cohérence territorial (à transmettre en tant que de besoin)

Å à l’autorité compétente en matière des transports urbains  (à transmettre en tant que de besoin)

Å à l’autorité compétente en matière de programme local de l’habitat (à transmettre en tant que de besoin)

 

Délibération n° 2014.072

SUBVENTION « AMENDES DE POLICE » POUR DEUX RADARS PéDAGOGIQUES

 Suite à de nombreux excès de vitesses et du non  respect du code de la route, les Membres du Conseil Municipal ont souhaité 2 radars pédagogiques afin de prévenir la zone à risque et aussi sécuriser les administrés qui ne cessent de se plaindre des vitesses excessives.

 Selon le souhait de la Commune, ces radars seront installés sur la RD 91, après accord du Conseil Général.

 Le Maire précise que cet achat est susceptible d’être éligible aux subventions au titre des «Amendes de Police» .

 Le Maire demande l’autorisation de solliciter une subvention au titre des Amendes de Police auprès du Conseil Général.

2

 

 Le devis s’élevant à 8 030,88 € HT et la subvention étant de 50%, la demande de subvention est de 4 015,44 €.

 Le Conseil délibère et vote. Il approuve à l’unanimité et charge le Maire de formuler cette demande de subvention auprès du Conseil Général.

 

Délibération n° 2014.073

RODP France Télécom 2014

Vu le code général des collectivités territoriales ;

Vu le code des postes et des télécommunications électroniques et notamment ses articles L45-1 à L47 et R 20-51 à R 20-54 relatifs aux redevances d’occupation du domaine public non routier, aux droits de passage sur le domaine public routier et aux servitudes sur les propriétés privées (ROTP télécom) ;

Vu le décret n°2005-167 du 27 décembre 2005 relatif aux redevances et droits de passage sur le domaine public ;

Vu les éléments physiques et d’actualisation déterminants pour le calcul de la RODP télécom ;

Décide:

Article 1 - Les montants de référence destinés au calcul de la redevance citée en objet sont fixés pour 2014 en tenant compte le cas échéant de l’évolution de l’index général des prix des travaux publics (TP01), à savoir :

 

 

 

               Artères*     

             (en € / km)

NSTALLATIONS

RADIOéLECTRIQUES

Autres installations

Souterrain

 

Domaine public              40,40

Routier communal

Aérien

 

 

53,83

 

(pylône, antenne de

Téléphone mobile, armoire

technique…)

selon permission de voierie

(cabine téléphonique

Sous-répartiteur)

(€ / m²)

26,94

 

 

       

Article 2 - Ce montant s’établit compte tenu des longueurs de réseaux, des surfaces des installations radioélectriques et autres installations et des autorisations de voirie à :

ARTÈRES :

            Artères du domaine public routier :

                        En souterrain : 40,40 X 5;946 kms = 240,22 €

                        En  aérien : 53,83 X 3,665 kms = 197,43 €

 

AUTREs  INSTALLATIONs :

                        Emprise au sol : 26,94 X 0,50 m² = 13,47 €

 

SOIT UN TOTAL DE REDEVANCE DE : 240,22 € + 197,43 € + 13,47 € = 451,12 €

Article 4 : Un titre de recette sera émis au 70323 pour un montant de 451,12 € au nom de France Télécom

  Le Conseil délibère et vote. Il approuve à l’unanimité et charge le Maire des suites à donner

3

 

 

Questions diverses :

     - Madame le Maire signale qu’il faut changer le téléphone / fax.

     - Madame Annick Meyer fait le point sur l’avancement de la Redevance incitative. Des enquêteurs vont être embauchés par la CCSB à partir du 1er août 2014.

     - Une demande de devis a été faite à Monsieur Olivier Dumont pour l’installation de détecteurs de mouvement dans les WC. Une autre demande de devis sera faite à Monsieur Feldman.

 

L’ordre du jour étant épuisé la séance est levée à 20h 30.

4

***************************************************************************************************

[Blog indépendant de la Municipalité de Hauterive]

F.B.

 

Partager cet article
Repost0
18 juillet 2014 5 18 /07 /juillet /2014 18:35

CA2RIVWJ

 

 


Le 18 juillet 2014

Heures d’ouverture de la Mairie de HAUTERIVE 89  -  et Déchèterie

 *****

Heures d’ouverture de la Mairie de HAUTERIVE 89  - 

 

À  compter du 1er mai 2014 :

 

  

   Lundi : 9h à 13h et 14h à 18h

   Mardi : 9h à 13h et 14h à 18h

   Mercredi : 9h à 13h et 14h à 18h

   Vendredi : 14h à 19h

Et une permanence le 3ème samedi du mois.

 

mairie-hauterive2@wanadoo.fr

Téléph. 03 86 47 87 32    

 

 

      *****      

À Partir du 16 juillet 2014, les habitants de notre commune peuvent accéder officiellement à la Déchèterie de SEIGNELAY ;

Demander la carte d’accès au secrétariat de Mairie ;

 

Heures d’ouverture de la Déchèterie de SEIGNELAY :

 

     Horaires d’été

     Du 1er avril au 30 septembre

Mardi             :                       de 14h à 19h

Mercredi        :                       de 14h à 19h

Vendredi        :                       de 14h à 19h

Samedi          :                       de 9h à 12h, et de 14h à 19h

 

     Horaires d’hiver

Du 1er octobre au 31 mars

Mardi             :                       de 14h à 17h

Mercredi        :                       de 14h à 17h

Vendredi        :                       de 14h à 17h

Samedi          :                       de 9h à 12h, et de 14h à 17h

 

*

un souci : Tél : 03 86 47 95 74

Fermé les jours fériés.

  -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 Ceci dit, (pour ceux que ça intéresse) l’accès à la déchèterie de Brienon reste toujours en vigueur.

 ***

[Blog indépendant de la Commune de Hauterive 89]

 

***

F.B.

http://france.lachainemeteo.com/meteo-france/ville/previsions-meteo-hauterive-24084-0.php

Partager cet article
Repost0
1 juillet 2014 2 01 /07 /juillet /2014 23:12

 

ORDRE DU JOUR :

 

- élection délégué et suppléant pour les élections sénatoriales

- Approbation du compte de gestion 2013 de la commune  

- Décision modificative n° 1   

- Attribution des subventions  

- Délibération modifiant les différentes commissions  

- Emprunt station d’épuration

- Rapport commissaire enquêteur sur la modification du PLU  

- Rapport sur l’eau 2013  

- Indemnité du receveur  

- Annulation de créance  

- Délégués du CNAS  

 

- Questions diverses.

 

***

ts[24]

 

***

 

1 juillet 2014

[Copié : couloir de la Mairie]

***

 

 

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE HAUTERIVE 89

 

Séance DU 20 juin 2014

Le Conseil Municipal, légalement convoqué s’est réuni dans la salle du Conseil sous la présidence de Christine DELAGNEAU, Maire

  ETAIENT Présents : Mesdames et Messieurs S. BARBETTE, C. DELAGNEAU, J-C. HENRIET, J. LAVAU, A. MEYER, J-N. VALLET

   ABSENT(s)  Représentés : S. BINARD, J. JANGNEAU, L. NAULT

    SECRÉTAIRE DE SÉANCE : J. LAVAU

  Le compte-rendu de la séance précédente est adopté sans observation.

  Le Maire ouvre la séance et expose ce qui suit :

  ÉLECTION DU DÉLÉGUÉS  ET DES SUPPLÉANTS POUR LES ÉLECTIONS SÉNATORIALES DE SEPTEMBRE 2014

Madame le Maire demande qui souhaite être délégué titulaire, Monsieur LAVAU répond par l’affirmative.

   Chaque conseiller municipal, à l’appel de son nom, a remis fermé à la présidente son bulletin de vote écrit sur papier blanc. Le dépouillement du vote a donné les résultats ci-après :

         Nombre de bulletins trouvés dans l’urne : 9

         À déduire : bulletins litigieux énumérés aux articles L 65 et L 66 du Code Électoral : 1

          Reste pour le nombre de suffrages exprimés : 8

           Majorité absolue : 5

  A obtenu Monsieur Jérôme LAVAU, voix : 8

Monsieur Jérôme LAVAU ayant obtenu la majorité absolue des suffrages a été élu délégué  titulaire

 Madame le Maire indique qu’il faut élire 3 délégués suppléants et sollicite les conseillers présents, Monsieur Jean-Claude HENRIET, Madame Annick MEYER et Monsieur Jean-Noël VALLET répondent par l’affirmative.

1er tour 1er suppléant :

Chaque conseiller municipal, à l’appel de son nom, a remis fermé à la présidente son bulletin de vote écrit sur papier blanc. Le dépouillement du vote a donné les résultats ci-après :

Nombre de bulletins trouvés dans l’urne : 9

     À déduire : bulletins litigieux énumérés aux articles L 65 et L 66 du Code Électoral : 2

     Reste pour le nombre de suffrages exprimés : 7

     Majorité absolue : 5

A obtenu Monsieur Jean-Claude HENRIET, voix : 7

Monsieur Jean-Claude HENRIET ayant obtenu la majorité absolue des suffrages a été élu 1er délégué  suppléant

1

2ème tour 2ème suppléant :  

Chaque conseiller municipal, à l’appel de son nom, a remis fermé à la présidente son bulletin de vote écrit sur papier blanc. Le dépouillement du vote a donné les résultats ci-après :

Nombre de bulletins trouvés dans l’urne : 9

     À déduire : bulletins litigieux énumérés aux articles L 65 et L 66 du Code Électoral : 0

     Reste pour le nombre de suffrages exprimés : 9

     Majorité absolue : 5

A obtenu Madame Annick MEYER, voix : 9

 

Madame Annick MEYER ayant obtenu la majorité absolue des suffrages a été élu 2ème délégué  suppléant

     

3ème tour 3ème suppléant :

Chaque conseiller municipal, à l’appel de son nom, a remis fermé à la présidente son bulletin de vote écrit sur papier blanc. Le dépouillement du vote a donné les résultats ci-après :

Nombre de bulletins trouvés dans l’urne : 9

     À déduire : bulletins litigieux énumérés aux articles L 65 et L 66 du Code Électoral : 1

     Reste pour le nombre de suffrages exprimés : 8

     Majorité absolue : 5

A obtenu Monsieur Jean-Noël VALLET, voix : 8

Monsieur Jean-Noël VALLET ayant obtenu la majorité absolue des suffrages a été élu 3ème délégué  suppléant

   

Délibération n° 2014.061

APPROBATION DU COMPTE DE GESTION 2013 DE LA COMMUNE

 

Le Conseil Municipal réuni sous la Présidence de Mme Christine DELAGNEAU, Maire ;

 

Après s’être fait présenter le budget primitif de l’exercice 2013, et les décisions modificatives qui s’y rattachent, les titres définitifs des créances à recouvrer, le détail des dépenses effectuées et celui des mandats délivrés, les bordereaux de titres de recettes, les bordereaux de mandats, le compte de gestion dressé par le receveur accompagné des états de développement des comptes de tiers, ainsi que l’état de l’actif, l’état du passif, l’état des restes à payer ;

     Après avoir entendu et approuvé le compte administratif de l’exercice administratif 2013 ;

     Après s’être assuré que le receveur a repris dans ses écritures le montant de chacun des soldes figurant au bilan de l’exercice 2013, celui de tous les titres de recettes émis et celui de tous les mandats de paiement ordonnancés et qu’il a procédé à toutes les opérations d’ordre qu’il lui a été prescrit de passer ses écritures.

     Considérant que tout est exact,

     Après en avoir délibéré, à l’unanimité :

- Statuant sur l’ensemble des opérations effectuées du 1er janvier 2013 au 31 décembre 2013, y compris celles relatives à la journée complémentaire.

- Statuant  sur l’exécution du budget de l’exercice 2013 en ce qui concerne les différentes sections  budgétaires et budgets annexes.

 

2

   

- Statuant sur la comptabilité des valeurs inactives,

 

Déclare que le compte de gestion dressé pour l’exercice 2013, par le Receveur, visé et certifié conforme par l’Ordonnateur, n’appelle ni observation, ni réserve de sa part.

Délibération n° 2014.062

Décision MODIFICATIVE N° 1

Le Maire informe le Conseil Municipal qu’il y a lieu de procéder à une modification des crédits budgétaires comme suit :

   Dépenses DE FONCTIONNEMENT

  022 – Dépenses imprévues                                                    - 8 000,00 €

  Total chapitre 022                                                                   - 8 000,00 €

  1641 – Emprunt                                                                      + 3 300,00 €

  Total Chapitre 16                                                                  + 3 300,00 €

  60628 – Autres fournitures non stockées                               + 1 700,00 €

  6226 – Rémunération d’intermédiaires et honoraires             -  4 000,00 €

  6227 – Frais d’acte de contentieux                                         + 4 000,00 €

  Total chapitre 011                                                                  + 1 700,00 €

  6554 – Contribution aux organismes de regroupement          + 3 000,00 €

  Total chapitre 65                                                                    + 3000.00 €

     

RECETTES DE FONCTIONNEMENT

  74121 – Dotation de Solidarité Rurale                                 + 8 088,00 €

  74127 – Dotation Nationale de Péréquation                        - 6 065,00 €

  Total chapitre 74                                                                 + 2 023,00€

 

        

Le Conseil délibère et vote. Il approuve à l’unanimité.

 

     

Délibération n° 2014.063

 

ATTRIBUTION DES SUBVENTIONS

     

 Le Conseil Municipal, après en avoir délibéré, décide d’allouer les subventions suivantes :

 

Article 6573 Subvention aux organismes : 1000,00 €

 

   - CIFA :                                         180,00 €

   - Bâtiment CFA Yonne :                 94,00 €  

   - UNA :                                          436,00 €  

   - ADMR :                                       200,00 €  

     

 

3

 

  Délibération n° 2014.064 annule et remplace la délibération du 24.04.14 n° 2014.054
Suite à la démission de 2 conseillers municipaux

 

DÉSIGNATION DES DÉLÉGUÉS  AUX SYNDICATS ET DIVERS
     

Le Conseil Municipal, après en avoir délibéré, désigne les membres des différents syndicats et divers.
• Syndicat du Bassin du Serein
    Délégués titulaires : Jean-Noël VALLET – Lucile NAULT
    Délégués suppléants : Jean-Claude HENRIET – Sébastien BARBETTE

 

• Commission Local de l’Énergie (SDEY)
    Délégué titulaire : Jean-Noël VALLET
    Délégué suppléant : Christine DELAGNEAU

 

• Syndicat Mixte du Sud de la Forêt d’Othe
    Délégués titulaires : Annick MEYER – Sébastien BARBETTE
    Délégués suppléants : Jean-Noël VALLET – Jérôme LAVAU

 

• Syndicat Fourrière Animale
    Délégué titulaire : Christine DELAGNEAU
    Délégué suppléant : Jean-Claude HENRIET

 

• Représentant  au Conseil des écoles de Seignelay
    Délégué titulaire  primaire et maternelle : Sophie BINARD
    Délégué suppléant primaire et maternelle : Christine DELAGNEAU

 

• Correspondant défense
    Annick MEYER


Délibération n° 2014-065 annule et remplace la délibération du 24.04.14 n° 2014.057
Suite à la démission de 2 conseillers municipaux

 

DÉSIGNATION DES DÉLÉGUÉS DU CONSEIL MUNICIPAL AUPRÈS DES COMMISSIONS DE LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DE SEIGNELAY-BRIENON

 

• Commission Communication Tourisme      • Commission Travaux Aménagement
Patrimoine :                                                        Voirie :

 Titulaire Jean-Claude HENRIET                      Titulaire : Jean-Claude HENRIET
  Suppléant : Sébastien BARBETTE                  Suppléant : Lucile NAULT

 


 

• Commission Environnement – SPANC -    • Commission Finances – Développement
Déchets :                                                       économique :   
Titulaire : Annick MEYER                              Titulaire : Christine DELAGNEAU
Suppléant : Jean-Noël VALLET                     Suppléant : Sophie BINARD

 


 

• Commission Mutualisation – Gestion des   • Commission Enfance – Petite enfance – Sport - Moyens et infrastructures :                            Loisirs Jeunesse :
Titulaire : Christine DELAGNEAU                   Titulaire : Sophie BINARD
Suppléant : Jérôme LAVAU                             Suppléant : Annick MEYER

 


4

 

 

 

  Délibération n°2014.065  

     

EMPRUNT POUR LA FUTURE STATION D’ÉPURATION

 

La commune souhaite contacter un emprunt en vue de la future station d’épuration. Celui-ci aura pour but l’entretien et la modernisation des réseaux liés à ce projet et le remboursement de l’emprunt du SIVU.

 

Plusieurs devis ont été demandés. Seul la Caisse d’Épargne et le Crédit Mutuel nous ont fait une offre pour un emprunt de 150 000,00 € sur 30 ans, à taux fixe avec des échéances annuelles semestrielles et trimestrielles.

 

L’emprunt le plus intéressant est celui de la Caisse d’Épargne avec un taux de 4,01% pour une échéance trimestrielle de 2 382,36 € soit 9 529,44 € à l’année pour une durée de 25 ans.

 

Madame le Maire demande l’autorisation de contacter cet emprunt et signer les documents y afférents. Adopté à l’unanimité.

      

 

Délibération n° 2014.066

  

 

RAPPORT COMMISSAIRE ENQÊTEUR SUR MODIFICATION DE ZONE DE NOTRE PLAN LOCAL D’URBANISME

 

Vu le code de l’urbanisme,

 

Vu la délibération du conseil municipal du 9 avril 2009 approuvant le Plan Local d’Urbanisme,

 

Vu la délibération du conseil municipal du 12 décembre 2012 approuvant la décision de modifier le P.L.U.,

 

Vu la délibération du conseil municipal du 22 juillet 2013 approuvant le dossier de modification du P.L.U. établi par le cabinet CDHU,

 

Vu l’arrêté municipal en date du 15 mars 2014 prescrivant l’enquête publique relative au projet de modification du P.L.U. ;

  

Entendu les conclusions du commissaire-enquêteur :  

 

Qui donne un avis défavorable à la modification n°1 du Plan Local d’Urbanisme, et donne un avis favorable aux points ci-dessous.

 

- L’interdiction des constructions en double rideau sur la zone UA nous semble une mesure de nature à éviter effectivement une surcharge sur un secteur donné et éviter les problèmes de servitudes.

 

- Le retrait des constructions par rapport à la voirie en zone UA est une mesure qui favorise le stationnement hors de la voie publique et semble s’accorder avec les préconisations de l’agence territoriale routière.

  

Le Conseil délibère et vote. Il entérine à l’unanimité.  

     

 

Délibération n° 2014.067

 

RAPPORT SUR L’EAU 2013

 

Le Maire présente le rapport sur l’eau de la SAUR concernant l’année 2013.

Le volume d’eau mis en distribution est en légère hausse 20 121 m3 en 2012 et 21 259 m3 en 2013 soit une augmentation de 6%  

Le volume d’eau consommée est de 18 247 m3 soit une baisse de 302 m3 par rapport à 2012 (-2%)  

Il y a 192 branchements sur la commune dont 1 en plomb. La SAUR a renouvelé 34 compteurs.  

  5  

     

Délibération n° 2014.068

 

     

INDEMNITÉ DU TRÉSORIER POUR L’ANNÉE 2013

 

Le Maire informe les membres du Conseil Municipal qu’une indemnité de conseil est due à M. Jean-Jacques DURET Trésorier d’Auxerre, au titre de l’année 2013, pour une gestion de 91 jours.

 

Le Conseil approuve à l’unanimité de verser cette indemnité d’un montant net de 61.52 € qui sera prélevée sur l’article 6225 du Budget Communal 2014.

 

     

Délibération n° 2014.069

 

 

DÉSIGNATION DES DÉLÉGUÉS DU CNAS

 

Le Conseil Municipal, après en avoir délibéré, désigne les délégués du CNAS :

 

1 élu : Christine DELAGNEAU

1 agent : Séverine BRILLANT  

 

     

QUESTIONS DIVERSES

 

- La Préfecture a accordé une subvention au titre de la DETR (Dotation d’équipement des  Territoires Ruraux) de 2 708,00 € pour la réfection des routes endommagées par les inondations de mai 2013.

 

- Devis de Masanti pour le programme voirie 2014 pour un montant de 11 268,00 € TTC concernant  le Chemin de la Queue au Veau et Sous l’école ; Chemin de Granchamps : Chemin des Boulmiers  et Impasse de la Croix.

 

-  Demande de subvention au Conseil Général pour l’acquisition de 2 radars pédagogiques à mettre au prochain Conseil Municipal.

 

- Monsieur HENRIET fait un point  sur le dernier Conseil d’école : 101 enfants pour la rentrée 2014/2015 dont 7 de Hauterive. Voir avec le Maire de Seignelay pour l’utilisation du mini bus de la maison de l’enfance, prix + assurance. Taux très élevé d’absentéisme pour l’année 2013/2014.

 

- Le Conseil Municipal sur avis du Commissaire Enquêteur procèdera à une révision du PLU et délibérera lors du prochain Conseil.

 

     

L’ordre du jour étant épuisé, la séance est levée à 21h 30.

6

 

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 

[Blog indépendant de la Municipalité de Hauterive 89]

 

 

 

F.B.

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
29 juin 2014 7 29 /06 /juin /2014 22:24

pégases

 

 

  COMPTE-RENDU DU CONSEIL  DE LA Communauté  DE COMMUNES DE SEIGNELAY – BRIENON  

 

Réunion DU 6 MAI 2014

Sous la présidence de Monsieur Thierry CORNIOT.

Sont présents :  

BEAUMONT : Romuald BENOIT,  Nadia BERDJA

BELLECHAUME : Bernard  PAULMIER  

 BRIENON S/Armançon : Jean-Claude CARRA, Nadège DE BRUIN, Claude LEGRAND,

                               Anaïs CHASSAGRANDE, Frédéric JUNOT  

CHAMPLOST : Jean-Louis QUéRET  

CHEMILLY S/Y : Martine DEBREUVE, Jean-Pierre TOURNOIS, Christian ROLLET  

ESNON : Jean-Yves MOYSE  

HAUTERIVE : Christine DELAGNEAU  

Héry : Chantal CHARBONNIER, Jack POTHERAT, Annick ROLLET, Patrick    

                                 ROUSSELLE

MERCY : Jean-Louis LEPRUN  

MT ST SULPICE : Jacky JUSSOT, Frédéric RUSH  

ORMOY : Chantal RATIVEAU; Rémy CLéRIN  

PAROY EN OTHE : Lyliane MEIGNEN  

SEIGNELAY : Céline CHANCY, Jérôme BROCHARD, Martine MICHEL  

VENIZY : Thierry BRUGGEMAN, Jean-Pierre GALLOIS  

Absent excusé ayant donné pouvoir : Éric COURSIMAULT à Jean-Claude CARRA, Christophe SELLIEBERT à Jean-Louis QUéRET.

Absent excusé : Sylvain QUOIRIN,  

Secrétaire de séance : Céline CHANCY  

Le compte-rendu du 11/04/2014 n’a pas fait l’objet d’observation

    

ORDRE DU JOUR

  FINANCES COMMUNAUTAIRES  

Rappel des taux des 5 taxes de l’année 2013 et vote de l’année 2014 :

                                   Rappel 2013                                            Vote 2014

Taxe Habitation :          2,82%                          Taxe Habitation :      2,82%                            

Taxe Foncière Bâtie :       2,01%                              Taxe Foncière Bâtie :        2,01%  

Taxe F. Non Bâtie :          6,32%                             Taxe F. Non Bâtie :          6,32%  

Cotis. Fonc. Entreprises :   2,67%                          Cotis. Fonc. Entreprises :   2,67%  

Fiscalité Prof. De Zone :     21,00%                        Fiscalité Prof. De Zone :     21,00%   (maximum autorisé) 

  Le président propose de ne pas augmenter les taux cette année, vu qu’il n’y aura pas de projet lancé en 2014  

Monsieur CARRA s’interroge sur tous les projets prévus par la Communauté de Communes de SEIGNELAY – BRIENON qui risque de ne pas avancer si rien n’est budgétisé en 2014.

Le Président lui précise que l’année 2014 est une année de transition, que les  commissions vont se mettre au travail rapidement afin de déterminer les priorités notamment sur la Z.A. des Pilates où le SCOT. (Schéma de Cohérence Territoriale) ou encore le R.A.M. (Relai Assistantes Maternelles).

Monsieur CARRA demande où en est le développement de la Zone Artisanale de BRIENON

Le Président lui répond que plusieurs réunions de travail sont prévues avec Yonne Développement même si cela fait longtemps que la zone est au stade de projet. Il est nécessaire d’éclaircir de nombreux points avant de lancer les travaux.

Monsieur CARRA précise qu’il a pris des renseignements concernant le R.A.M. , il faut faire les démarches nécessaires en Mai si nous voulons le mettre en place en 2014.

1

Madame DEBREUVE, Vice-présidente, en charge de l’enfance et petite enfance a prévu d’intervenir rapidement.

Le Conseil  délibère et vote (26 pour et 7 abstentions).

     

Indemnités DU Président – DES VICE-Présidentes ET DES VICE-Présidents

Elles sont définies en vertu de l’article L 5211-12 du Code Général des Collectivités Territoriales.

 Population totale de 10 000 à 19 999.  

* Indemnité du Président

 Indice brut mensuel 1015 en Avril 2014 : 3 801,47 €  

 Taux maximum de l’indice 1015 : 48,75%  

 Indemnité brute : 1 853,22€  

Le Président propose de ne pas attribuer le maximum légal mais de maintenir les mêmes taux qu’auparavant. Le nombre de Vice-Présidents étant réduit à 6, cela fera une économie sur le budget.

Le taux est donc de : 33%

Le montant de l’indemnité est de 1 254,49€  

Le Conseil délibère et vote (26 pour 1 contre et 6 abstentions).

 

* Indemnité des Vice-présidentes et Vice-Présidents

Taux maximal de l’indice 1015 : 20,63%  

Indemnité brute : 784,24€  

Le taux est donc de : 16,50%  

Le montant de l’indemnité brute est de : 627,24€  

Le Conseil délibère et vote (26 pour 1 contre et 6 abstentions).

 

AFFECTATION DE RésultatS PAR ANTICIPATION – BUDGET PRINCIPAL

Résultat de l’exercice 2013

         Investissement                                                                   Fonctionnement

Dépenses :                    581 124,12                                                        683 545,24

Recettes :                      114 304,84                                                     1 200 675,76  

Déficit :                        466 819,28                               Excédent :       517 130,52  

 

Résultat de la clôture de 2013

                                    Année                      Année                           Résultat clôture                

                                      2012                         2013                                        2013

Investissement      + 268 509,16          - 466 819,28                       - 198 310,12

Fonctionnement   + 766 445,31         + 517 130,52                      + 1 283 575,83  

Le président propose de reporter :

- en Section de Fonctionnement Recettes au compte 002 :             843 201,24 €

- en section d’Investissement Recettes au compte 1068 :                 440 375,28 €  

- en Section d’Investissement Dépenses au compte 001 :                198 310,12 €  

Le Conseil délibère et vote. Il approuve à l’unanimité.

2

AFFECTATION DE Résultats PAR ANTICIPATION – BUDGET Déchets 

Résultat de l’exercice 2013

          Investissement                                                                   Fonctionnement

Dépenses                       23 605,48                                                       602 132 73

Recettes                        33 947,53                                                       641 757,17  

 Excédent :                     11 342,05                                    Excédent : 39 624,44   

 

Résultats à la clôture de 2013  

                                  Année                      Année                           Résultat clôture                

                                        2012                         2013                                        2013  

Investissement      + 56 437,36          + 11 342,05                       +  67 779,41  

Fonctionnement   + 243 631,42         + 39 624,44                      + 283 255,86  

Le Président propose de reporter :  

- en Section d’Investissement Recettes au compte 001 : + 67 779,41 €  

- en Section de Fonctionnement Recettes au compte 002 : + 283 255,86 €  

Le Conseil délibère et vote. Il approuve à l’unanimité.

  * Budget Principal primitif 2014  

Le budget 2014 proposé par Monsieur JUSSOT, Vice-président de la Commission Finances, est en suréquilibre pour la section de Fonctionnement et équilibré pour la section d’Investissement.

  Section Fonctionnement                                                           Section Investissement

Dépenses :                     1550 876,00 €                 Dépenses :              866 164,00 €  

Recettes :                      2 034 535,00 €               Recettes :                 866 164,00 €  

Concernant le R.A.M. il a été budgétisé un temps partiel.

Monsieur CARRA signale qu’un temps complet sera sans doute nécessaire, vu la taille de ka Communauté de Communes et l’étendue du territoire. Il y a des aides de la C.A.F et du Conseil Général mais il vite s’occuper des dossiers de demande de financement.  

Nous n’avons sans doute pas prévu suffisamment. Monsieur JUSSOT signale que le compte dépenses imprévues pourra être utilisé, si besoin.

La dépense concernant le bulletin d’infos est calculé selon celui qui a été fait en début d’année.

Monsieur CARRA demande à quoi servira le pôle technique :

Pour le moment, le local servira au personnel en charge des déchets et également pour y stocker une partie du matériel technique.  

Monsieur CARRA demande où en sont les travaux de voirie et qu’avez-vous prévu pour 2014 ?  

Le point sera fait après le vote du budget.  

Monsieur JUSSOT précise qu’il n’était pas possible, sans travailler avec les Commissions, de prendre de décision aussi importante que les travaux d’aménagement de la Z.A. des Pilates.

Monsieur LEPRUN confirme qu’à ce jour, nous manquons d’éléments.  

Monsieur LEGRAND précise que la Commission a déjà travaillé sur ce projet mais le Président répond qu’il manque toujours des éléments au dossier pour avancer.  

 Monsieur CARRA précise que ce sont des lots de 2 000 m² plutôt destinés à l’activité semi-artisanale.  

Madame DELAGNEAU s’interroge, pourquoi n’y a-t-il pas déjà des entreprises d’installées ? Pourquoi la fibre optique est-elle nécessaire ?  

Monsieur CARRA répond que malgré ses démarches, il n’a pas encore réussi à faire installer 1 entreprise mais que cette zone est indispensable au développement de notre secteur et qu’il ne faut pas baisser les bras, la fibre optique nous permettrait d’accueillir des sociétés de haute technologie.  

  Le Conseil délibère et vote (27 pour et 6 contre).  

3

* Budget primitif Déchets 2014

Le Budget 2014 proposé par Monsieur JUSSOT, Vice-Président de la Commission Finances, est en suréquilibre pour la section de Fonctionnement et équilibré pour la section d’investissement.

 

Section Fonctionnement                                                Section  Investissement                                                                                                     

Dépenses : 830 770,00 €                                                       Dépenses : 235 783,00 €

Recettes : 937 023,00 €                                                         Recettes : 235 783,00 €

 Quelques problèmes rencontrées pour le ramassage dans certaines petites rues ou lorsque des véhicules sont mal stationnés. Le camion ne peut pas ramasser les poubelles : faire le nécessaire auprès de la Société de ramassage.

Monsieur CARRA se demande qui gère les dépôts sauvages ?

Le président répond que la commune a la compétence.

Madame CHASSAGRANDE demande si les encombrants seront de nouveau ramassés ?

Le Président répond qu’il est préférable que les Communes gèrent l’enlèvement des encombrants au cas par cas. Elles connaissent mieux leurs administrés et leurs situations familiales.

Madame CHASSAGRANDE demande à quoi correspondent certaines dépenses :

- Catalogue et imprimés : cela correspond au dépliant sur le tri au « porte à porte »

- études et recherches : enquête pour connaître la composition des foyers, les habitudes de tri et informer en même temps sur les règles de tri.

 Cette étude pourrait coûter moins chère si elle est réalisée en régie, en embauchant du personnel en contrat aidé… cette option est encore en réflexion.

 

Madame CHARBONNIER demande si les petites Communes pourraient réaliser l’enquête en interne ?

Toutes les solutions sont encore envisageables.

Le Conseil délibère et vote (28 pour et 5 abstentions).

 

DéléGATIONS DU CONSEIL AU PRéSIDENT

Chaque Conseiller a en copie un modèle de délibérations concernant :

- Les délégations d’attributions de l’organe délibérant au Président,

- Les délégations d’attributions de l’organe délibérant au Bureau.

Le Président propose aux Conseillers Communautaires que les délégations soient au Bureau et non pas au Président.

Le Conseil délibère et vote. Il approuve à l’unanimité cette proposition.

 

Élection DES Délégués Représentant LA Fédération DES EAUX PUISAYE FORTERRE – S.P.A.N.C.

 

Depuis 2013, la Communauté de Communes a adhéré et a transféré notre compétence en matière d’assainissement non collectif à la Fédération des Eaux Puisaye Forterre.

 Désignation de 2 délégués :

* Monsieur LEPRUN    délégué titulaire

* Monsieur MOYSE   délégué suppléant

Le Conseil délibère et vote. Il approuve à l’unanimité.

4

Déchetterie – Communauté EMMAÛS

 

* Adhésion année 2014

Un appel de cotisation a été envoyé par la Communauté EMMAÜS concernant l’adhésion à l’Association « Les Amis d’Emmaüs »

Le montant de cette adhésion est de 300,00 €

Le Conseil délibère et vote. Il approuve à l’unanimité.

 

QUESTIONS DIVERSES

  * Voirie 2013 – entretien et modernisation

 

Le point fait par M. BROCHARD, Vice-Président de la Commission Voierie.

Une réunion est prévue Lundi 5 juin avec le Maître d’œuvre BEREST, l’entreprise MANSANTI pour l’entretien et l’entreprise EIFFAGE pour la modernisation afin de connaître l’état d’avancement des travaux et évoquer les problèmes rencontrés par rapport à la communication.

Un constat a été fait : problème de suivi de chantier avec le Maître d’œuvre et manque de réunions.

 

Le Maître d’œuvre va envoyer à chaque commune un état précisant les rues et les travaux réalisés.

Monsieur CARRA prend la parole et informe les Conseillers qu’il avait demandé à la Communauté d’intervenir auprès de l’entreprise MANSANTI afin qu’elle procède, en urgence, à l’aspiration de gravillons. Il confirme qu’à cause de l’excédent de gravillons, un accident a eu lieu.

Est-il prévu de faire intervenir l’entreprise ?

Monsieur BROCHARD précise que le marché d’entretien signé en 2003 ne prévoyait pas le balayage et qu’une solution va être trouvée rapidement. Il va être demandé de procéder à un balayage, rapidement, là où cela est nécessaire.

Concernant l’entretien, l’entreprise MANSANTI a du retard dans les Communes d’Héry et de SEIGNELAY.

Madame MEIGNEN prend la parole car la route accédant à PAROY est à traiter en urgence (gros tous). Cette route est sur le territoire de BRIENON (BLIGNY EN OTHE)

Le balayage sera réalisé par un prestataire et il sera demandé 4 passages par an.

 * Questions posées :

Monsieur LEPRUN demande la procédure à suivre pour que le Maître d’œuvre puisse intervenir sur les travaux des voies communales ?

Monsieur BROCHARD précise que cela est possible et qu’il faut établir une convention de groupement de commande.

Monsieur RUSH demande si une mutualisation de la maintenance des logiciels peut être envisagée ?

Le Président envisage de mutualiser la formation des agents concernant la dématérialisation.

Monsieur QUéRET va se charger de ces démarches.

* Réunion de bureau prévue Mardi 13/05/ à 9h 30 au local de BRIENON

* Commissions : certaines Communes n’ont pas communiqué le nom des élus à la Communauté de Communes, merci de le faire rapidement.

La séance est levée à 22h 30.

 

5

 

 

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

[Blog Indépendant de la Municipalité de Hauterive 89]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : http://https://admin.over-blog.com/1566517/settings/general
  • : blog critique sur le fonctionnement de la Municipalité de hauterive 89, tenu par : F.B. ; et autres sujets de Société.
  • Contact

Liens